• Sylvain Lupari

AD MUSIC: 40 of the Very Best Laid Back EM Themes (2014) (FR)

40 of the Very Best Laid Back EM Themes est un vrai coffre à trésors qui cache 40 joyaux de MÉ moderne des plus versatiles

AD Music ‎– AD134

(DDL 158:37 ) (V.F.)

(E-Rock, New Age, Ambient Music)

Voilà plus de 25 ans qu'AD Music charme les oreilles et diversifie les styles auprès d'une légion de fans fidèles et sans cesse croissante. À partir de David Wright à Acheloo, en passant par Code Indigo et Divine Matrix, le label Anglais fait figure de pionnier dans l'essor de la MÉ, tant séquencée que relaxante, avec des artistes autant anglais qu'israéliens. Pour souligner cet évènement majeur dans le développement de la MÉ, AD Music présente une imposante collection, disponible en format téléchargeable uniquement, de plus de 3 heures de musique. AD MUSIC: 40 of the Very Best Laid Back EM Themes est une véritable mine d'or.

Un coffre à trésor qui cache 40 titres aux saveurs autant cinématographiques que purement cosmiques. Il y a des valeurs sures! Des artistes que nous connaissons très bien et qui n'ont plus besoin de présentation. Je pense entre autres aux pionniers du label; David Wright, Robert Fox et Code Indigo. Il y a certes les artistes de cette nouvelle génération qu'AD Music appuie constamment. Des bijoux tels que Divine Matrix, The Pels Syndicate, Dreamerproject, Dead Beat Project, Geigertek, Sylvain Carel et Claudio Merlini. Il y a aussi plusieurs artistes qui me sont totalement inconnus, alors que d'autres débutent leurs éclosions sur le label. Donc c'est en plein le temps de découvrir toute la profondeur du label Anglais. J'ai bien aimé Atlantis de Robert de Fresnes, un bon down-tempo bourré de percussions qui roulent, claquent et tonnent dans de belles orchestrations rêveuses. Un beau genre de chill ou down-tempo assez romanesque, tout comme Econ Theme de Wim qui a vraiment une profondeur harmonique à la Vangelis. La diversité des genres fait sans doute la force, même si critiquée assez injustement, du célèbre label. On ne peut ne pas aimer le tendre et poétique Ocean of Light de The Kobolt Project qui mélange savoureusement une approche New Age dans un carcan de musique tribale. Idem pour les belles orchestrations qui nourrissent le style assez fluide et rêveur de Bekki Williams. Mes trouvailles? Il y en a de très belles. Je pense entre autres à ce Watching Lava Plumes on Io de Iotronica et de ses séquences rêveuses qui tournoient en spirale dans les ombres d'une guitare incendiaire. J'entends du Klaus Hoffmann-Hoock. Il y a aussi ce côté hybride de The Kobolt Project qui tangue entre le doux down-tempo, un brin chill, et l'électronica. Radioscope d'Ash Prema nous plonge en plein territoire de Tangerine Dream des années Jerome Froese. J'ai bien aimé. Il y a des artistes très doux, genre barde New Age, comme Paul Sills ou Steve Orchard. D'autres genre techno et synth-pop comme Lord of the Ants et Witchcraft. Bref, une mosaïque musicale qui explore tous les styles de la MÉ. Le seul absent est le style séquencé de la Berlin School remodelé à la sauce anglaise. Il y a bien Callisto, comme David Wright, mais la sélection des titres offre le côté moins aventureux, le plus accessible des deux artistes. Mais c'est en plein le but visé de cette compilation et les sélectionneurs ont visé dans le mille.

AD MUSIC: 40 of the Very Best Laid Back EM Themes se veut une compilation où l'on découvre les artistes du label dans des saveurs qui se dégustent autant à la plage, qu'en party, en solitaire ou en voiture. Cette imposante collection offre juste ce qu'il y de nécessaire pour égayer les sens et les oreilles, faire bouger les jambes et flotter les rêves, tout en laissant juste ce petit quelque chose qui poussera un auditeur néophyte à plonger dans cet univers et se gaver la panse pour des mois à venir.

Sylvain Lupari (30/07/14) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez AD Music

2 views
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari