• Sylvain Lupari

AIRSCULPTURE: Metal Adjacent (2019) (FR)

Pour un titre offert gratuitement, Metal Adjacent n'a aucune raison de ne pas atterrir dans votre discothèque ou simplement dans les trucs à découvrir

1 Metal Adjacent 29:55

Airsculpture Music

(DDL 29:55)

(Ambient, England School)

Le dernier en liste était Travelling Light. Et avant cet album, il y a bien eu une période de 18 mois entre lui et le dernier volet de la trilogie Vanishing Point. Les fans sont inquiets et s'interrogent sur l'avenir d'Airsculpture. Adrian Beasley, John Christian et Peter Ruczynski se font rassurant. Les trois musiciens anglais ont eu une année chargée avec des activités qui ne sont pas reliées au groupe. Le trio Anglais existe toujours et il était présent au fameux festival Awakenings ce dernier printemps. C'est à cette période que METAL ADJACENT était incubé dans le voutes d'Airsculpture. Voyant effectivement que le groupe n'avait rien offert depuis Mai 2018 (Vanishing Point), les membres offrent cet E.P. de 30 minutes tout à fait gratuitement sur le site Bandcamp d'Airsculpture. Et si ça vous tente de donner un petit quelque chose, Adrian Beasley, John Christian et Peter Ruczynski vous dirigent vers un lien pour aider les sans-abris de Reading.

Une intense nappe avec une saveur d'orgue gargantuesque ouvre les première mesures de Metal Adjacent. On reconnait instantanément les territoires et les parfums musicaux du trio Anglais. Des filaments de réverbérations nourrissent ce décor apocalyptique enrichi par des nappes de voix chthoniennes. Ces premiers instants restent ténébreux, même si une lente modulation fait avancer la musique avec les impulsions de l'orgue et les harmonies brumeuses du mellotron. Par moment musical, ou simplement accessoire, le mellotron harmonise ses ambiances avec des nappes de synthé toujours nimbées d'une vision cathédralesque. Les flûtes se mettent à chanter autour des 8 minutes. Les synthé multiplient les nappes dont les intensités croisent une marche fantôme, des solos frêles et des chants de flûtes opalescents. Ces solos et les sourdes impulsions sont l'engrais de ces ambiances où des cliquetis de cymbales sont comme des fredonnements de paranoïa. Une lourde nappe d'orgue revient remettre les pendules chthoniennes à l'heure en même temps qu'une chorale susurre une vague incantation. Une tempête de wooshh se chamaille avec les bourdonnements des nappes cathédralesques. Un combat de matières ténébreuses a lieu dans ces pénombres flottants d'où respire une ligne de basse-séquences toujours incertaine dans cette masse de vents noirs. De peine et de misère, le rythme latent semble vouloir rester dans son cocon pour finir par émerger après la pointe des 30 minutes dans un Berlin School dont l'identité est finalement volée par le fougueux England School d'Airsculpture.

Dans un 20 minutes d'ambiances d'une intensité Méphistophélique pour un gros 10 minutes de rock électronique fougueux et sans appel; je crois sincèrement que pour un titre offert gratuitement, METAL ADJACENT n'a aucune raison de ne pas atterrir dans votre discothèque ou simplement dans les trucs à découvrir. Un titre qui est dans la lignée des bons Airsculpture.

Sylvain Lupari (06/02/20) *****

SynthSequences.com

Disponible au Airsculpture Bandcamp

77 views0 comments
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari