Search
  • Sylvain Lupari

DASK: Insecta (2019) (FR)

“Légèrement différente, cette nouvelle version d'Insecta est toujours du solide Berlin School avec moins de moments ambiants”

1 Arthropod 13:44

2 Segment 3:54

3 Insecta 11:57

4 Biomass 9:55

5 Overwinter 9:19

6 Emergence 9:09

7 Lepidoptera 3:46

SynGate Wave | DASK 04

(CD-r/DDL 61:47) (V.F.)

(Berlin School, cinematographic)

Le moins que l'on peut dire est que DASK est très préoccupé par le sort des insectes! Ceux qui sont familiers avec son univers Bandcamp vont constater qu'INSECTA est déjà apparu sur son site dans une version Extended en 2017. Dans les faits, il y a eu 3 versions d'INSECTA, dont une avec une version écourtée de la magnifique pièce-titre. Ainsi, cette nouvelle version apparue sur SynGate Records en juillet dernier est assez différente de la version Extended avec une bonne dizaine de minutes en moins. David Marsh a choisi de remplacer 3 titres (Colony, Prevernal et Growth), qui jetaient une vision très ambiosphérique à l'album, pour deux, Segment et Lepidoptera, modifiant ainsi le parcours de cet album-concept.

Disons que Segment fait plus d'effet avec une vision très chthonienne et un rythme ambiant structuré sur des séquences et effets percussifs aux tonalités contrastantes. La structure épouse une forme de zigzag affolé qui est activé par une ligne de basses séquences. Le décor est digne d'une maison hantée avec de bons effets dans les synthés qui gémissent comme des spectres prisonniers dans les murs. Les effets percussifs ne sont pas en reste avec des effets collatéraux qui s'adaptent à merveille dans cette ambiance de grotte hantée. Intense et dramatique, il fait un bon tremplin entre Arthropod et Insecta. Parlant intense et dramatique, Lepidoptera reste dans le domaine de musique ambiante avec une vision très Vangelis qui fait frémir le poils des bras.

J'ai donc réécouter ce nouveau INSECTA, Arthropod et Insecta sont toujours aussi intense, pour finalement choisir cette version qui répond mieux à l’idée de concept derrière la vision de DASK. C'est un solide album de Berlin School avec de fortes empreintes de Vangelis. Différent et saisissant!

Sylvain Lupari (15/11/19) ***½**

SynthSequences.com

Disponible au SynGate Bandcamp

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle