• Sylvain Lupari

DIVIDED BY TWO: The Legend (2018) (FR)

“Un récit agréable mais purement ambiant, The Legend porte le sceau de deux vétérans de la MÉ ambiante qui apporte chacun leur signature unique”

1 The Oppression of the Giant 20:46 2 Throwing the Hand 17:21 3 The River Filled with Blood 14:56 4 Out of the Dark Ages 17:03 SynGate Luna|DT01

(CD-r/DDL 70:08) (Ambient Music)

Divided by Two est un projet musical mené conjointement par Gabriele Quirici, de Perceptual Defence et Danny Budts de Syndromeda. Ces 2 artistes collaborent ensemble depuis Fear of the Emptiness Space, qui est apparu dans les bacs en 2014. Trois autres albums ont suivi dont le dernier, Live at Cosmic Nights 2017, montrait déjà la prochaine étape du duo Quirici/Budts. Et cette prochaine étape est Divided by Two, un projet de musique ambiante et d'ambiances avec une forte connotation pour les essences du cosmos, même si ce premier album, THE LEGEND, est inspiré d'une légende Terrestre. Soit la mythique histoire du soldat romain Silvius Brabo qui a tué le géant coupeur de mains Druon Antigoo et a lancé sa main dans l'Escaut.

Après des premières minutes plutôt calmes, des ondes de synthé gravitent entre nos oreilles avec cet état d'apesanteur astrale. Des clapotis d'eau et des bruits électroniques ornent cette lente impulsion sonique qui est tressée assez serrée par des multilignes flottantes qui semblent former un obstacle à des explosions feutrées. Peu à peu la dimension des tons étend sa floraison sonique avec des lignes aux couleurs contrastantes qui soudent leurs ailes pour les séparer quelques envolées plus loin. Le panorama sonique de The Oppression of the Giant est sombre et constitué des nappes flottantes dont les chants ésotériques flottent dans la densité d'une texture sonore qui exploite sans gênes les couleurs les plus intrigantes des synthés. C'est lourd et cette sensation d'errer dans les plaines des galaxies vêtu d'une combinaison de cosmonaute est plus omniprésentes que celles de traverser un fleuve les mains coupées, selon cette légende que le géant coupait les mains de ceux qui étaient incapable d'affranchir le prix de la traversée. Throwing the Hand est plus linéaire et exploite un corridor sans fin où les brises et les siffles des vents accentuent encore plus l'aspect sibilant et oppressant de The Oppression of the Giant. La progression et l'intensité de The River Filled with Blood se fait tout en douceur et surtout en longueur. Les brises sont chaleureuses et si on imbibe notre imagination dans une vision cinématographique, on peut voir cette rivière de sang dans le film J'ai serré la Main du Diable et/ou autres films du même genre. C'est calme, plus éthéré et nettement moins cosmique. En fait, ces deux derniers titres font très contraste à The Oppression of the Giant et à Out of the Dark Ages qui sont deux très intenses contes sonores. Et Out of the Dark Ages l'est encore plus dans une approche saisissante, quasiment cataclysmique avec ces bruissements de métal criant et ces nappes de voix plus ou moins séraphiques, où les effets électroniques ornent un panorama toujours bien nourri et aux antipodes d'une approche cosmique comme mythologique.

En réalité, Divided by Two n'est pas vraiment trop loin des 4 albums du duo Syndromeda & Perceptual Defence. Donc, le fan et l'auditeur ne sont pas dépaysé. Sauf qu'ici, il n’y a point de séquences, ni de rythmes propulsés par des implosions de lignes farouchement opposées qui distançaient cette musique de celle purement ambiante de THE LEGEND. Mais Quirici/Budts ont gardé par contre cette intensité qui caractérisait leur musique, faisant d'elle une signature unique dans les sphères de la musique d’ambiances pour implanter des images dans notre esprit et ambiante pour nous faire voyager au-dessus des plaines d'Antwerpen.

Sylvain Lupari (20/05/18) ***½**

SynthSequences.com

Disponible au SynGate's Bandcamp

1 view
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari