Search
  • Sylvain Lupari

E-TIEFENGRUND: Voltage Sessions (2013) (FR)

“Voltage Sessions est une très belle surprise de SynGate où les rythmes et les mélodies hypnotiques susciteront votre intérêt aux quatre coins de ses 70 minutes”

1 Early Fluctuations 15:18   2 Energy Bells 18:35   3 Power Station 20:31   4 Synthetic Vitality 16:18 SynGate | CD-R T101

(CD-r/DDL 70:44)

(Minimalist New Berlin School)

Des filaments sonores torsadés s'échappent des fils de la bête synthétisée, moulant un dialogue d'extra-terrestres dont les voix rauques et intimidantes flottent plus qu'elles ne parlent. Une fine ligne de séquences émerge. Elle aligne ses ions sauteurs en un lent rythme circulaire dont la courbe ascensionnelle monte et descend avec de fines variances dans le rythme et surtout dans la mélodie. De sobres et robotiques percussions électroniques stimulent le parcours imparfait d'Early Fluctuations. Les coups sont secs et francs. Ils grinchent autant qu'ils résonnent sur une structure de rythme qui élargit sa fine bande stroboscopique et se faufile à travers une nuée de tonalités électroniques qui pépient sous les souffles romantiques d'un synthé et de ses solos au tendre parfum de brises cosmiques. Le cerveau est conquis, alors que les oreilles en redemandent. Et il y en aura encore. Plus de 70 minutes d'enchantement où on croirait être dans les frontières de Software, époque Electronic-Universe et de Richard Pinhas (Heldon) sur son superbe L'Éthique. Tout y est. Les tonalités d'un cosmos aux crépitements éclectiques ainsi que les séquences et leurs ombres qui s'empilent dans des rythmes aux variances aussi fines que leurs mélodies aux timbres de glace. Ces rythmes minimalistes et circulaires tournoient avec des boitillements qui rôdent dans leurs cercles imparfaits, dansant en ritournelles magnétisantes sous des solos synthés lunaires doux et morphiques qui chantent et flottent avec des emprises aussi hypnotiques que les rythmes. Silvie von Tiefengrund et Mick von Tiefengrund nous amènent là où Mergener & Weisser nous avait oublié. Et pourtant…

Enregistré en direct, en une seule piste, dans le studio d'E-Tiefengrund, VOLTAGE SESSIONS est une claque sur la gueule. Pas à cause de sa force mais de sa délicate subtilité dans ses rythmes et ses harmonies minimalistes. On assiste à la construction, phases par phases, de 4 longs titres qui se ressemblent, sauf pour Power Station, mais dont les subtiles variances rendent totalement indépendants. C'est l'album parfait pour dépeindre la magie de l'art minimaliste dans ce que l'électronique à de plus beau à offrir; des rythmes ambiants encerclés de solos torsadés dont les fines variations sont de véritables manèges électroniques pour les oreilles. L'intro de Energy Bells est forgée sur les mêmes préceptes. Le rythme est plus lent et tournoie sur des séquences aux tonalités de prismes lunaires. Ils alternent et entrecroisent leurs tonalités dans un ballet statique qui se laisse courtiser par un ingénieux jeu de percussions dont les pulsations basses, les caquètements étouffés et les claquements de gaz carbonique tissent le rempart d'un long anaconda rythmique qui ondule dans les plaines cosmiques sous un synthé aux solos rageurs. Magnétique, le rythme change de peau comme de tonalité, embrassant la quintessence de l'art électronique minimaliste alors que, plus lourd et plus libre de ses ions indisciplinés, Power Station se rebiffe constamment contre cette enveloppe minimaliste avec de fins riffs mâchonnant une structure plus linéaire. Grand frère jumeau de Early Fluctuations, Synthetic Vitality est le plus beau titre de cet album. Le rythme est toujours Teutonique. Sobre et très mathématique, il palpite sur des pulsations bourdonnantes et des percussions toujours aussi symétriques. La beauté est ce chapelet de séquences qui s'agglutinent dans cette procession lunaire, moulant des dizaines de petits pas qui se pilent sur les talons et dont la seule issue reste une très belle enveloppe harmonique qui dévisse le cerveau. Les synthés sont aussi sobres que les percussions. Néanmoins ils tissent des harmonies discrètes qui épousent les fines variances du rythme morphique ainsi que des solos rêveurs charmants sur ces séquences hypnotiques à la Richard Pinhas dans L'Éthique.

Des rythmes minimalistes et morphiques aux structures stroboscopiques, des percussions et mélodies électroniques aussi simplistes et attirantes que les premières œuvres de Kraftwerk et des tempêtes cosmiques à la Software, VOLTAGE SESSIONS d'E-Tiefengrund est tout simplement enchanteur! C'est un véritable vent de fraîcheur qui nous rappelle les belles années des mouvements analogues où la simplicité avait autant de charme que les œuvres forgées dans les labyrinthes des structures échevelées où bien souvent les mélodies se perdent dans la recherche de l'absolue créativité. C'est un superbe album que j'ai dévoré de bout en bout, comme quoi que les choses simples fassent souvent parties des plus belles. Si vous recherchez des corridors oubliés dans L'Éthique et Electronic-Universe, je ne peux que fortement recommander ce VOLTAGE SESSIONS.

Sylvain Lupari (21/07/13) ****½*

SynthSequences.com

Disponible au SynGate Bandcamp

170 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle