• Sylvain Lupari

ELEMENT 4: T.N.T. (2007) (FR)

C'est un album puissant qui s'adresse avant tout aux friands de pure techno 'n trance

1 T.N.T. Intro 2:41

2 Floorflower 8:14

3 Silky Pieces 7:56

4 Syncrider 7:00

5 T.N.T. 7:14

6 In the Wrong Club 7:41

7 Fullmoon 6:33

8 Elastic Beats 10:08

9 Driven 8:01

10 Fullmoon (J.B Remix) 5:44

11 T.N.T. (Jean Baptiste Remix) 7:41

Brainwork Music

(CD 78:59) (V.F.)

(EDM, Techno & Trance)

Explosif ? Absolument! Vous aimez ça quand c'est lourd? Quand ça bûche et que les poils de vos oreilles vibrent dans vos tympans? Voilà de quoi les entremêler! T.N.T. n'est pas simplement un titre au hasard afin de mettre de la poudre aux yeux. Non! C'est de la poudre à canon pour les oreilles. T.N.T. pour de la dynamite, mais aussi pour techno 'n trance. C'est un album foisonnant de rythmes furieux qui galopent sur les tssitt-tssitt et les boom-boom traditionnels savamment nuancé par un Uwe Saher en pleine forme qui aime aussi conserver sa vision mélodieuse pour adoucir ses rythmes sauvages. T.N.T. c'est aussi près de 80 minutes de MÉ à faire fuir vos voisins avec 2 remixes du DJ Jean Baptiste. Au-delà des Moonbooter, Wellenfeld et des artistes de MÉ qui font de la techno tempérée comme Kraftwerk, Element 4 cogne avec force, un peu comme Juno Reactor et Future Sound of London.

Vrai que l'intro est plutôt du type planant! Une intro plus près des atmosphères écliptiques à la Brainwork et/ou Tangerine Dream. Mais c'est sans doute afin de mieux préparer nos pulsations cardiaques à un déluge de rythmes furieux qui décollent dès les premières pulsations de Floorflower. Des pulsations lourdes martèlent une intro déchaînée et sont jumelées à une ligne de basse ondulante aux réverbérations corrosives. Hésitant entre le rythme syncopé ou les ambiances flottantes, le titre mûrit sa direction technoïde sur des strates ambivalentes aux harmonies qui valsent. Mais un serpentin métallique glisse au-dessus de cette hésitation, initiant une musique explosive sur des séquences saccadées où les tssitt-tssitt et cymbales de même acabit se greffent à des synthés ruisselants de vapeurs mélodieuses. Un passage initiant une techno lourde emplie de courtes bribes morphiques qui flottent dans un univers de planchers de danse torrides, Silky Pieces continue dans la même foulée, alors que Syncrider et Driven sont du genre techno hypno-zombie à faire pâlir Juno Reactor. Avec ses martèlements secs aux tourbillons Kraftwerk (Trans Europe Express) T.N.T. défile avec un synthé aux nerveux accords minimalismes. Les pulsations rythmiques se collent à d'autres aux sonorités de ventouse sur une ligne frétillante qui encercle une structure techno robotique aux pulsations lunatiques obsessionnelles. Un titre moins débridé, tout comme le mélodieux In The Wrong Club, qui offre un rythme toujours aussi furieux mais sur une structure plus nuancée. Une structure où harmonies et séquences oscillantes vont de paires avec des pulsations lourdes et un synthé aux élans stroboscopiques dans une vision psychédélique. Ces pulsations accélèrent la mesure sur des tssitt-tssitt hypnotiques et Fullmoon ondule sur une basse et une structure sans rythme précis. Les percussions et les effets sonores robotiques magnétisent cette structure entraînante avec sa basse très élastique. Son remix est toujours aussi insistant et groove sur une basse aux réverbérations croassant comme un lourd crapaud. Plus frétillant et lourd, Elastic Beats offre aussi une rythmique tout en nuance avec une ligne syncopée cernant une structure qui hésite entre le techno pur et la dance music vaporeuse. C'est un autre beau titre où le rythme indécis est truffé de synthés harmonieux aux morceaux de refrains accrocheurs.

Avec ses 11 titres qui défilent en lourdeur et avec ses instincts mélodieux, T.N.T. est un puissant album de Element 4 qui s'adresse principalement à un public friand de la pure techno et de la trance, mais qui peut plaire aussi à un public plus large aimant une MÉ lourdement séquencée et très agitée. C'est un album assez mélodieux où la trance cohabite avec des synthés aux strates enveloppantes et harmonieuses, et ce peu importe la puissance des percussions et des lignes syncopées du séquenceur.

Sylvain Lupari (19/05/08) *****

SynthSequences.com

Disponible chez Brainwork Music

293 views0 comments

Recent Posts

See All