• Sylvain Lupari

ERIK WOLLO: Echotides (2015) E.P. (FR)

Vous aimez ces rythmes ambiants faisant danser de douces harmonies qui laisseront des traces indélébiles dans vos oreilles? C'est Echotides!

Echotides No.1 8:05 Echotides No.2 3:35 Echotides No.3 7:00 Echotides No.4 7:24 Echotides No.5 6:20 Echotides No.6 3:58 Echotides No.7 6:47 Projekt Records| PRO00320

(DDL 43:00) (Ambient, Space Music)

J'aime bien la musique d'Erik Wollo! Je pense que vous le savez depuis longtemps déjà. Le barde sonique de la Norvège a réussi l'improbable dans cet univers; avoir sa propre étiquette sonique que l'on entend seulement au travers ses sources d'inspirations. Ses inspirations se traduisent par des boucles de guitare qu'il aime assembler en de longs filaments soniques pour ambiances mélancoliques. Forgé dans ce concept, où il expérimente aussi quelques nouveaux dispositifs et effets de pédales, ECHOTIDES offre sept réflexions sur les marées et les échos dont les deux principales thématiques roulent sur quelques subtiles variations. Un album envoûtant avec des rythmes délicatement enveloppants!

Des ululements plus séraphiques que spectraux initient les premières mesures harmoniques de cet album de 43 minutes avec l'ouverture de Echotides No.1. Des ondes de synthé astrales recouvrent ces boucles harmoniques d'un dense voile mélancolique qu'une délicate ligne de basse amène à un niveau de structure rythmique paisible. Le mouvement est minimaliste et glisse doucement vers des percussions électroniques qui moulent un suave down-tempo morphique. Echotides No.2 nous amène vers des horizons nettement plus méditatifs avec un amalgame de lignes de synthé et de guitare qui forgent les splendeurs des vents Norvégien. Erik Wollo y étend des délicats solos de sa six-cordes toujours aussi nostalgique. L'élément douceur semble primordial dans l'univers Wollo et ce même avec des rythmes moulés dans des séquences combinées aux effets des guitares. À ce niveau, Echotides No.3 est un superbe exemple avec une structure onirique où flottent des nuées de brises aux charmes aussi séduisants que leurs couleurs soniques. Echotides No.4 reformule la mélodie fantôme qui rôde partout dans ECHOTIDES dans une structure de rythme légèrement plus accentuée que sur Echotides No.3 où effets de saccades et percussions sculptent un rythme ambiant légèrement spasmodique. Et ces boucles d'harmonies forgent à nos oreilles un ver que l'on sifflera toute la journée. Les nuances sont très belles avec des lignes de guitares qui flottent comme des pleurs alors que le rythme offre plus de profondeur avec l'ajout d'une ligne de basse bien sentie. Ces deux derniers titres sont sans doute les meilleurs moments de l'album, quoique j'aime bien cette délicate sérénade ambiante qu'est Echotides No.6. Echotides No.5 continue l'exploration des diversités rythmiques de ce dernier E.P. d'Erik Wollo avec des soubresauts de séquences gorgées de tonalités organiques qui tournoient sous les multiples couleurs des brises Wollöennes. Echotides No.7 conclut ECHOTIDES avec un lent mouvement ambiant qui me fait tellement penser à du Steve Roach. Un artiste qui a déteint sur cet univers assez particulier où là aussi Erik Wollo trouve une symphonie sur les récifs des falaises de sa Norvégie natale. Un bel album, toujours aussi tendrement poétique, qui est disponible seulement en format téléchargeable. Les 300 premiers CD manufacturés ayant été tous vendus...

Sylvain Lupari (26 Octobre) *****

SynthSequences.com

Disponible au Projekt Records Bandcamp

6 views0 comments

Recent Posts

See All
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari