• Sylvain Lupari

F.D. PROJECT: E-Live 2013 (2014) (FR)

Dans E-Live 2013, F.D.Project partage avec son public le berceau de ses influences qui font partie des racines de la MÉ contemporaine

1 Unlimited (E-Live Version) 24:55

2 Part of Quadea 13:05

3 Norway 12:00

4 PF Medley 7:50

5 Encore 4:10

F.D. Project

(CD/DVD 61:38)

(Minimalist, melodic vintage Berlin School)

C'est dans les décors très sobres du E-Live Festival, tenu en Octobre 2013 dans les Pays-Bas, que F.D. Project invite ses fans à visionner une performance intimiste avec une musique familière qui respire de ses nouveaux parfums soniques. Et le mot sobre n'est pas trop fort. Tout simplement intitulé E-LIVE 2013, ce coffret CD/DVD est un témoin sans prétention d'une performance inspirée et inspirante où l'on voit un Frank Dorittke un peu solitaire, timide et surtout très concentré sortir peu à peu de sa bulle pour offrir un spectacle où la MÉ revêt de sombres habits noirs de furieux rock cosmique. Pendant plus d'une heure F.D.Project partage avec son public le berceau de ses influences qui caresse des artistes aussi dominants que Mike Oldfield et Tangerine Dream en passant par Pink Floyd.

Et ça débute avec Unlimited (E-Live Version). Tiré de son dernier album studio, Moments of Life, on y entend la même structure mais avec une longue introduction plus mélancolique. La même délicieuse ritournelle mélodique roule comme un ver d'oreille magnétiseur sur 4 minutes de plus avant que les vents taciturnes ne la taisent et nous entraînent dans les sphères de Tangerine Dream, périodes Ricochet à Stratosfear. Autant à l'aise sur une machine à séquencer les rythmes qu'avec sa guitare, Frank Dorittke forge un rythme nerveux qui sautille et hoquète dans les brumes qui initialement concluaient Unlimited. Des nappes de synthé étendent une brume harmonique qui tout doucement emprunte les sentiers mélodiques de Stratosfear alors que Unlimited (E-Live Version) amène l'auditeur dans un paysage sonique aussi familier qu'inattendu avec de bons solos de synthé torsadés qui chantent sur une structure de rythme qui rappelle énormément la signature de Chris Franke. Part of Quadea présente une intéressante refonte de cette longue pièce de 67 minutes, The Other Side of F.D. Project... Quadea, que F.D.Project présentait en 2012. Norway est une superbe interprétation de Norway - My Heart Is With You paru sur Water and Earth en 2011. Il s'agit d'une superbe ballade électronique où la guitare de Frank Dorittke hache des ambiances soufflées par Eric van der Heijden à la flûte. Sorti de son petit cocon scénique, Frank Dorittke se dégêne derrière les criants solos de sa six-cordes et plonge à bras raccourci dans son PF Medley qui est une très belle version électronique de Comfortably Numb de Pink Floyd. Encore conclut cette très sobre prestation, et captation vidéo, avec un titre plus ou moins ambiosphérique qui débouche vers un genre de transe ambiante psychédélique avec des boucles de guitare à la Manuel Gottsching.

E-LIVE 2013 est un bon coffret CD/DVD. Faut vivre avec les moyens du bord et c'est ce que fait Frank Dorittke. Il n'y a pas de surprises, sauf pour les incursions musicales, pas d'effets spéciaux, ni bonus, ni making of. Les images sont belles, bien présentées avec des gros plans sur un artiste qui se sent plus à l'aise à mesure que le spectacle avance. Ça s'adresse avant tout aux fans de F.D. Project. Mais ça reste aussi un très bon moyen de pénétrer dans un univers dont les secrets sont l'apanage de ses charmes.

Sylvain Lupari (03/07/14) ***¾**

SynthSequences.com

Disponible au FD Project Bandcamp

75 views
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari