• Sylvain Lupari

HARALD NIES: Dual Systems (2007) (FR)

Un bon album avec de belles trouvailles et des structures plus audacieuses montrant l'évolution de Nies vers d'autres frontières musicales

1 Spacejuggler 7:12

2 Dual Systems 6:00

3 Lights in third Eyes 6:42

4 Orange Temple 13:20

5 Magma Chakra 11:52

6 Weightless Suite 5:49

7 Organic Section 7:46

8 Starrain 7:26

Syngate CD-R 2120

(CD-R/DDL 66:09)

(E-Rock, New Berlin School)

Un peu dans le même esprit que Magnetic Deflection, Spacejuggler ouvre avec une approche plus rock symphonique. La basse est ondulante et son rythme est soutenu par de bonnes percussions sur un synthé avec des arrangements du mellotron. Guitare et synthé s'accordent sur des élans rythmiques d'une complicité harmonieuse. Une entrée solide qui dépeint une approche plus directe sur des rythmes et mélodies qui s'accrocheront tout au long de ce 4ième opus de Harald Nies. Dual System est un beau titre qui fait couler le spleen dans nos veines. Une belle intro au léger tourbillon sur une bonne base de basse. Le ton devient plus aéré, jouant entre les rythmes aux harmonies mélodieuses et une mélancolie retenue sur un beau synthé rêveur. La guitare est lourde et amplifie cette ambiance de nostalgie. Les cymbales désordonnées ouvrent Lights in third Eyes sur une basse sensuelle et audacieuse qu'un superbe synthé mellotronné appui d'une tendresse solitaire. Une belle pièce qui bouge avec une sensualité éclectique, sans rythme soutenu mais avec une captivante ascension. Orange Temple est plus près d'un Berlin School traditionnel avec ces effets bouclés incertains qui s'accouplent sur un rythme minimalisme dont les oscillations sont à peine perceptibles. Le synthé émet de fines viroles continuelles qui galopent sur des percussions franches, alors que des torsades mélodieuses serpentent un univers sonore riche qui étale ses couches mellotronnées afin de forger une profondeur cosmique saisissante. Magma Chakra est le seul titre planant de DUAL SYSTEMS. Un titre aux ambiances aussi lourdes que ses ondulations qui inspire une prochaine écoute de Chronos par Michael Stearns. Vers la 7ième minute, les ambiances s'excitent pour conclurent avec un rythme doux guidé par un synthé aux sifflements mélodieux. Magma Chakra est ce genre de titre qui séduit à chaque écoute.

Plus volatile que Dual System, Weightless Suite coule d'une même nostalgie. Et le piano qui enfonce nos songes avec une douceur romanesque visite un peu l'univers rosé de Suzanne Cianni. Plus percutante, la grosse orgue de Organic Section nous transporte dans un monde sombre où les souffles d'une douceur infantiles bercent nos sens. Un peu comme sur les premiers Vangelis, le ton est doux, avant de s'échapper par la route de percussions insistantes qui ouvrent un rythme cavalant sur des oscillations et leurs bourdonnements soutenus. Un titre plein de paradoxes artistique naviguant en eaux troubles mais harmonieuses qui est en plus doté d'un superbe solo de synthé très accrocheur. C'est sous une ondée de carillons que Starrain oscille avec tendresse. Un titre en deux mouvements sur un rythme doux avec une belle guitare aux sinueux solos intenses et poignants.

Si Magnetic Deflection vous a plu, DUAL SYSTEMS vous plaira à coup sûr. Harald Nies continu le travail amorcé sur son 3ième album mais avec plus d'audace. Son évolution est sans ambiguïté avec des titres comme Orange Temple, Magma Chakra et Organic Section, témoignant d'une maturité croissante et d'un goût pour développer une musique plus complexe, mais toujours en privilégiant une ouverture pour un public encore tiède. Un bon album avec de belles trouvailles!

Sylvain Lupari (21/09/07) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez MellowJet Records Bandcamp

123 views0 comments

Recent Posts

See All