• Sylvain Lupari

HORIZONTE DE SUCESOS: Patagon Vol. 2 (2021) (FR)

Rien à comprendre, juste à écouter! Et encore là, ça prend des oreilles aventureuses

1 Biología Marina 4:57

2 Observaciones Astronómicas 7:44

3 Bahía sin Fondo 5:28

4 Estepa 1:27

5 Tierras Malas, Lagos Turquesas 9:28

6 Patagónides 4:24

7 Patagon Oeste (feat Mark Spybey) 16:15

Cyclical Dreams Music

(DDL 49:44)

(Indu Ambient, Abstract Soundscapes)

J'aime les coups d'audace du label Cyclical Dreams. Il y a des albums sur ce label que l'on ne trouvera pas ailleurs. Je pense entre autres à Enceladus de Sophos ou encore à Transkosmos de M!D!-B!TCH. Mais ce PATAGON Vol. 2 passe difficilement. Horizonte De Sucesos est le projet de Marco Roberti, un musicien avant-gardiste Argentin qui est aussi impliqué dans le groupe de musique abstraite Dead Voices On Air avec Mark Spybey. Nous sommes ici dans le royaume de la musique abstraite. J'irais jusqu'à dire de l'anti-musique.Marco Roberti est aussi un voyageur qui aime colliger toutes sortes de son de la nature. PATAGON Vol. 2 est une réflexion en sons des multiples voyages que le musicien a entrepris en Pantogamie, terre de son enfance. La texture sonore de l'album est construite à partir d'une banque d'échantillonnages crée par lui, ainsi que des enregistrements terrains effectués lors d'une excursion au Cerro Avanzado et d'un VST. Les synthés Moog Slim Phatty et Korg Minilogue ont aussi été incorporé dans la réalisation de cet album avec des échantillonnages d'une guitare lourdement torturée et séquencée. Et ce son est la barrière qu'il faut traverser afin d'écouter une musique d'une froideur et d'une sensation métallique qui n'est malheureusement pas en symbiose avec le sujet traité. À moins que le Cerro Avanzado ait subit une attaque nucléaire. C'est donc avec des nappes de synthé vitrioliques, des brumes de poussières de rochers et du bruit de métal hurlant coupé en séquences que Roberti à conçu pour nous présenter quelques mémoires de voyages où le bleu irisé et les pastels d'azur devraient vivre et respirer. Et pourtant, c'est tout le contraire…

Les premières nappes de synthé se pointent à l'horizon en déployant deux ailes de sons qui se donnent les impulsions nécessaires pour aller de l'avant. J'entends la guitare et une fraiseuse gémir dans ce maillage de tonalités fondues grossièrement alors que Biología Marina s'accroche à une ligne de basse qui rampe et forme des boucles oscillatrices poussées par de forts wiiissshhh industriels. Il y a de la violence dans ce mouvement que je n'arrive pas à connecter avec le sens du titre. On entend les vagues roulées sur la grève au même titre que ces souffles si discrets d'une ocarina attiser nos oreilles dans l'ouverture de Observaciones Astronómicas, un beau titre ambiant où on peut entendre des baleines murmurées. Les nappes de synthé étendent un paysage spatiale avec de bons effets sonores dans ce titre ayant une richesse sonore plus chaleureuse que dans le titre d'ouverture. Ça s'écoute bien même si parfois j'ai l'impression d'avoir une lame de rasoir dans les oreilles.

Ambiances mugissantes et cliquetis percussifs égal à une forme de paranoïa, Bahía sin Fondo déroule sa tapisserie sonore avec des cognements. Un titre ambiant froid! Tandis que Estepa laisse entendre des bourdonnements, comme le vol d'un Cessna frôlant une fête tzigane. Dans un contexte d'un album construit dans un environnement bruyant pour des paysages de rêves, Tierras Malas, Lagos Turquesas s'apprivoise plus facilement. C'est une lourde texture horizontale qui se déroule dans un amas de riffs tonitruants crachés par une guitare sur laquelle ne vit que deux cordes; la plus basse et la plus haute. Marco Roberti triture ses cordes avec une violence exprimée sans regrets. Je revois Jimi Hendrix brulé sa guitare ici. Bourdonnements et arrangements, Patagónides est le titre le plus musical, le plus chaleureux sur PATAGON Vol. 2. Un petit moment de tendresse avant la descente dans l'enfer artificiel qu'est Patagon Oeste. Mark Spybey injecte un univers de démence avec des bruits industriels qui parviennent à donner l'illusion d'une gare pour trains à vapeur. Je vous garantis qu'à la 3ième écoute, tout semble normal! Cette fascinante exploration de l'univers Mark Spybey se conclut autour de la 8ième minute. Horizonte De Sucesos prend le relais pour offrir une texture similaire mais en mode ambiant onirique jusqu'à ce que des souffles perfides nous amènes dans les entrailles de PATAGON Vol. 2

Rien à comprendre, juste à écouter! Et encore là, ça prend des oreilles aventureuses. Ce premier album de Horizonte De Sucesos sur Cyclical Dreams est pour un public friand d'ambiant industriel. D'ambiant tapageur comme si ces deux possibilités pouvaient coexister pour engendrer un truc écoutable. Et étrangement, après 3 écoutes, on fini par trouver ce qui était insoutenable comme étant juste curieux!

Sylvain Lupari (18/04/21) *****

SynthSequences.com

Disponible au Cyclical Dreams Bandcamp

100 views0 comments

Recent Posts

See All