• Sylvain Lupari

JOHN GREGORIUS: In Awe (2022) (FR)

Musical, mélodieux et très accessible, comme Full of Life dans une touche plus éthérée

1 In Awe 5:28

2 Light 3:55

3 Everyday Miracle 6:03

4 New 5:18

5 Here Now 4:25

6 Open 2:59

7 Ascending 4:06

8 Gratefulness 5:39

9 Wonder 4:50

Spotted Peccary ‎– SPM1804

(CD/DDL 42:47)

(Guitar-based album, New Age)

J'ai toujours le même dilemme face à certaines œuvres du label Spotted Peccary. Flirtant souvent avec la musique d'ambiances progressives, le label offre aussi des CD, toujours soigneusement réalisés et manufacturés, qui ont une forte tendance New Age. Un New Age plus progressif, comme aussi plus conventionnel comme avec cette dernière et très belle offrande de guitariste américain John Gregorius. Et comme j'ai déjà écrit à propos de Full of Life et Still Voice, pourquoi arrêter? Après tout, écouter IN AWE par un beau dimanche matin auprès de son amour, il n'y a pas grand-chose de plus beau. Que le soleil soit radieux ou que les nuages meurent au-dessus de nos têtes, les multiples prises de guitares empêtrées dans de bons arrangements possèdent des textures émotives, méditatives et/ou enjouées selon les orientations des rythmes. L'album regorge de ballades entraînantes ayant un fort ascendant New Age qui sont très belles à entendre.

Dominée par une guitare hésitante, la pièce-titre piège nos oreilles avec une suite d'accords en suspension qui, après tergiversation, s'accroche à des percussions/pulsations basses afin de créer un contexte de ballade. Son entrain est orné par de fines voix absentes dont les fredonnements font contrepoids à son intensité affichée par des notes plus hautes. Les ombres et ondes de synthé traînant dans le décor ajoute un léger aspect spectral. Cette guitare dans Light reste toujours aussi hésitante, laissant ses accords scintiller dans des formes d'arabesques pour s'accrocher à une bonne basse bien langoureuse. Mes oreilles perçoivent une texture de clavier qui s’attache aux offrandes de la guitare, donnant cette texture argentée à un downtempo qui aime se briser sur le récif de panorama sonore méditatif. Et cette guitare est tout simplement poignante dans le superbe Everyday Miracle et son rythme semi vif qui me rappelle tellement ces belles ballades émouvantes de Darshan Ambient. Un excellent titre sur cet IN AWE. Et si Everyday Miracle nous a procuré des frissons, ce n'est rien comparé à la superbe guitare acoustique dans New qui nous en donne par millier dans un beau slowtempo pourtant bousculé par des tonnerres percussifs. Les larmes de violon nourrissent l'humidité de ces frissons dans des arrangements tissés en nappes volantes. Here Now, Open tout comme Gratefulness, qui propose une autre ballade rythmée avec de bons effets de guitare, sont des titres sans histoires qui s'écoutent bien. Des hors-d'œuvre musicaux, le temps d'attaquer des titres plus costauds comme Ascending qui est beau titre méditatif sur deux textures musicales à contrecourant. Si une guitare dicte un rythme plus fluide, l'autre étend une mélodie mélancolique qui roule sous les effets de poignards des percussions. On ne peut dire que c'est pas beau! Wonder termine cet album avec un aspect plus ténébreux où la guitare rayonne toujours de ses lumineux accords au sceau d'une joie mélancolique.

Musical, mélodieux et très accessible, comme son cd Full of Life et avec une touche plus éthérée, IN AWE de John Gregorius est le genre de musique (pas électronique) qui fait dire à mes amis, ma famille et ma blonde que Sylvain Lupari est pas si bizarre que ça après tout!

Sylvain Lupari (25/05/22) *****

SynthSequences.com

Disponible au Spotted Peccary Bandcamp

134 views0 comments

Recent Posts

See All