• Sylvain Lupari

JUTA TAKAHASHI: Gems (2021) (FR)

La musique est très intuitive et se colle parfaitement à nos émotions

1 Departure 7:58

2 Dreams within Dreams 19:12

3 Night Blooms 12:16

4 Theophany 6:38

5 Arctic Echoes 9:38

6 Heaven 7:54

Lunisolar Records ‎– LR019

(CD/DDL 63:48)

(Dark Ambient)

Ça fait des années que j'écoute du Juta Takahashi et à chaque fois je m'étonne de l'impact de sa musique sur mes réflexions. GEMS est le titre de cette sélection de 5 recueils musicaux éparpillés sur autant de compilation, Heaven semblant être un titre inédit, dans les 6 dernières années du barde de MÉ Japonais. La musique est très intuitive et se colle parfaitement à nos émotions qui suivent les couleurs de ses ambiances tantôt sombres et tantôt lumineuses selon les divers thèmes abordés par ces compilations.

Departure fait partie de cet méga collection intitulée Beyond The Border du label Australien Ultima Thule. C'est un piano nostalgique qui dépose ce très poétique titre dans notre imagination. Minimaliste, son schéma mélodieux est d'une infinie tendresse avec des notes qui résonnent sur un lit de réverbérations bleutés. Un violon y attache sa prose, ajoutant une ambiance mélancolique sur ses pleurs étirés. Et toujours, ce piano… dont on perd de son affection lorsque ces bancs de brume d'un synthé gourmand en étouffe une clarté qui reste malgré tout imprégnée dans la lourdeur apathique des derniers moments de Departure. Dreams within Dreams est un titre typique du répertoire de Juta Takahashi. Le musicien japonais conçoit sa musique avec un amas de couches de synthé qu'il empile sur un long vaisseau sonore dont la conception équivaut à la portée de son temps. C'est de la musique ambiante ténébreuse avec ces têtards translucides qui se nourrissent de ses mouvements implosifs. La musique est linéaire et vit de ces sourdes implosions velléitaires où s'accrochent ces étranges murmures inexplicables à sa texture. On se laisse aller et on flotte dans ce long titre ayant fait partie d'une collaboration avec Rebekkah Hilgraves qui fait la lecture de poèmes sur la musique de JT. L'album numérique se nomme Liebesträume et est disponible sur le label Radhaus. Night Blooms provient de la compilation Dusk Transmission du label Moody Drones. On comprend que la musique est composée des effets réverbérants des ondes de synthé ténébreuse. C'est à moitié vrai, puisque Juta en imbibe le cœur de cerceaux errants aux couleurs des arc-en-ciel, de notes de piano dont le parcourt minimaliste est hypnotique et d'une nappe de voix provenant d'une chorale astrale. C'est le titre qui gagne le plus à découvrir dans ce GEMS.

L'aventure de Juta Takahashi sur Neotantra lui a ouvert encore plus de portes dans ce fascinant univers de Dark Ambient qui a plus de fans que l'on peut imaginer. Theophany fait partie de la compilation tʌntrə et est typique de ces masses de réverbérations qui deviennent ignées par cette passion des mouvements lourds en MÉ. Son court laps de temps ne donne cependant pas la chance à JT pour l'exploiter à son maximum. Et c'est très perceptible dans Arctic Echoes qui vient de l'impressionnant album-compilation MELT que l'on trouve chez Wayfarer Records. Sur ce titre, Juta exploite le côté irisé des visions panoramiques des océans. On sent littéralement la glace gémir et fondre à l'intérieur des 10 minutes de ce titre qui exploite, ce qui est rare dans la musique de JT, un côté tribal japonais avec un instrument acoustique. Les nappes de synthé ici sont absolument mirifiques. Heaven est un titre inédit qui est dédié aux survivant de l'énorme tremblement de terre ayant fracturé la Côte Est du Japon en 2011. Un titre partagé entre la douleur et l'espoir avec une approche délicate et sensible qui devrait nous atteindre tous. Parce que nous avons tous vécu un drame quelque part!

GEMS est un superbe recueil de musique ambiante composée de façon à nous sensibiliser sur les chances obtenues lors de la pandémie. À la fois tendre et robuste, la musique proposée suit les catastrophes passées et à venir dans une enveloppe musicale où la sérénité, mise à part pour Theophany qui est basé sur le concept de la musique actuelle, est intimement liée à la mélancolie de Juta Takahashi.

Sylvain Lupari (13/07/21) *****

SynthSequences.com

Disponible au Juta Takahashi Bandcamp

271 views0 comments

Recent Posts

See All