Search
  • Sylvain Lupari

KONRAD KUCZ: Vita Contemplativa Litania (2008) (FR)

Il faut écouter attentivement cet album pour en apprécier toutes les subtilités

Litania / Intro 6:16

Litania I 6:18

Litania II 9:41

Litania III 2:31

Litania IV 2:08

Litania V 2:56

Litania VI 2:05

Litania VII 5:19

Litania VIII 2:34

Litania IX 2:12

Litania X 7:10

Litania / Finale 5:35

Generator.pl GEN CD 001

(CD 54:49) (Ambient)

Composé et enregistré entre 2005 et 2006, VITA CONTEMPLATIVA LITANIA du synthésiste Polonais Konrad Kucz est le tout premier album de l'étiquette Polonaise Generator.pl. C'est une œuvre ambiante, sombre et émotive débutant par une étrange messe cosmico-monastérielle où un moine cosmique marmonne une incantation propulsée par de sinueuses ondes éthérées. Cette oraison galactique s'arrête net! Sauf que l'introduction continue à progresser en étant enrobée de lourdes strates dont les fines oscillations augmentent graduellement l'intensité émotive. Des prières marmonnées, entrecoupées et mélangées aux lourdes nappes résonnantes emplissent Litania / Intro, initiant un fascinant voyage galactico-pastoral au cœur de l'ambiant sombre et médiéval avec une fine aura cosmique. Ce premier album de KK s'annonce comme une lente liturgie qui oscille entre deux univers avec un amas de nappes et de lignes de synthé se déplaçant à la vitesse de la méditation cloîtrée. Il y a peu de mouvements. Seulement de longues ondes synthétisées qui flottent en suspension ou qui se déplacent à grands coups d'ailes sonores entre les murmures de chœurs momentanés et leurs dialectes à peine audibles dans une lourde ambiance de monastère où seuls les esprits semblent détenir un droit de passage. Litania I est une succession de boucles sans rythme qui s'enchevêtrent parmi de froides sonorités et d'élégies ecclésiastiques, alors que les boucles résonnantes de Litania II se déploient comme de lentes ailes métallisées. De fins arpèges volètent avec une délicate insistance sur un mouvement linéaire qui se conclût avec une sombre orgue annonçant une chorale astrale aux vocalises cybernétiques. Mélangeant habilement l'austérité des monastères médiévaux à une inquisition cosmique, Konrad Kucz tisse les toiles d'une étrange incantation au paradoxe liturgique sur une suite de mouvements aux oscillations décousues et aux chants Grégoriens d'un univers en dissolution. Habile, il sait comment remplir ses ambiances en y ajoutant de fines lignes de basses, des strates enveloppantes ainsi que des chœurs isolés en augmentant graduellement et continuellement l'intensité de son œuvre pour y atteindre un paroxysme attendu avec une finale musicale et poétique où tout s'assemble afin de conclure une œuvre à la fois mystique, ténébreuse et intrigante.

Je dois admettre que VITA CONTEMPLATIVA LITANIA n'est pas facile. C'est une œuvre déchirée entre deux antipodes ecclésiastiques où la renaissance semble vouloir renaître dans les sphères cosmiques. Il faut l'écouter attentivement pour en apprécier toutes les subtilités. Mais ça reste une œuvre profondément ambiante où les faibles élans et séquences animent chichement les parties V, VII et VIII. Mais au-delà des rythmes ténus et brefs se cachent une étonnante intensité qui grimpe avec hésitation avec une vision poétique (Litania VI et Litania X) dans des univers fractionnés où les atmosphères autant caverneuses que cosmico-tribales sont en perpétuels tiraillements.

Sylvain Lupari (16/10/10) *****

SynthSequences.com

Disponible au Generator pl

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle