Search
  • Sylvain Lupari

KUUTANA: Rebirth (2015) (FR)

J'ai été assez surpris de la richesse des structures méditatives dans Rebirth à la fin s'avère être aussi ambiant qu'étrangement hantant

1 Awakening 6:01 2 Twilight Mist 8:12 3 First Light 5:29 4 Timeless 2:34 5 Warming Spirits 5:52 6 Aqua 5:04 7 Moonlight Whispers 5:43 8 Infinite Improbabilities of Life 5:50 9 A Mindful Moment 5:26 10 Morning Glory 4:40 11 One Lazy Afternoon 6:28 12 Serenity 5:48 Kuutana Music

(DDL 67:10) (V.F.) (Ambient Music)

Après le genre cosmique et New Berlin School, avec Sequential Dreams, le Chill et le rock électronique, avec Undiscovered Shores, et le progressif imbibé par les fragrances de Pink Floyd avec Midnight Airship, Kuutana revient chatouiller nos sens et nos oreilles avec un album de musique purement ambiante, méditative. Cette fois-ci c'est dans l'essence de Vangelis que Ron Charron, l'homme derrière Kuutana, a décidé de puiser ses inspirations. REBIRTH regorge de ces lentes nappes aux couleurs métallisées et dont les nuances ainsi que les lents crescendos nous imbibent d'une envoutante auréole d'émotivité. J'ai trouvé ça très intense et aussi très représentatif de son titre qui se veut une célébration de la vie qui renaît à chaque printemps.

Et ça débute avec les grondements de Awakening. Des grondements qui se transforment en concerto pour mugissements de vents colorés. Des vents qui peu à peu atténue une enveloppe sibylline afin de faire rayonner de fines lignes aux couleurs de la sérénité qui déferlent comme de lentes vagues astrales. Ce qui étonne le plus sont ces amoncellements de lignes aux tonalités aussi solennel que musicales et ces effets dramatiques qui secouent notre âme comme des coups de masse dans l'atmosphère. Les ambiances sont aussi étonnements lyriques pour un album ambiant. Des titres comme Awakening, Warming Spirits et ses voix éthérées, et Serenity, qui est très onirique en passant, redéfinissent le genre méditatif avec des éclats de sons qui nourrissent autant la curiosité que les espaces ambiants. Mais tout n'est pas vraiment linéaire ici. Twilight Mist est un titre très intense, moulé sur le concept de Serenity, avec des arpèges qui chantent comme ceux de Vangelis dans China. Les larmes de synthé, les explosions étouffées et les effets soniques toujours nimbées des influences de Vangelis lui confèrent une vision plus futuriste que passive. Comme avec First Light qui nous plonge dans Blade Runner avec de menaçantes lignes de basse qui éveilleront une petite mélodie ambiante juste avant la finale. À ce niveau, A Mindful Moment est savoureusement plus intense et les orchestrations transpercent notre carapace. Et que dire des voix qui caressent une mélodie fractionnée dans les songes de Kuutana? Sans doute un des points les plus émouvants de REBIRTH. Court titre, Timeless n'en n'est pas moins séduisant avec ses brises creuses, ses lignes de flûtes et ses délicats arpèges porteurs de voiles mélancoliques qui au final sculptent une délicate mélodie morphique parfumée des mystères arabiques. Je pourrais vous parlez en long et en large de cet album que je dirais sensiblement la même chose; la musique d'ambiances demeure une musique ambiante. Sauf que Kuutana impose une vision nettement plus musicale sinon cinématographique ou encore très émotionnelle. Mise à part pour le rythme sournois et assez surprenant je dois dire de Infinite Improbabilities of Life, qui fait assez Steve Roach, le reste de cette source de recueillement offert par Kuutana respire le totale tranquillité et est forgé sur une ondée de multicouches de synthés qui amènent des filets de voix astrales de même que des particules des arpèges qui tintent et miroitent de belles mélodies assez poignantes, comme dans le tendre et très beau Warming Spirits. Et chaque titre dévoile peu à peu une ombre d'harmonie qui va et vient, envoûtant constamment une écoute qui se fait moins passive. Aqua est tendre et très lumineux avec de bonnes orchestrations qui vont vous faire chavirer l'âme. Moonlight Whispers est plus passif et plus austère alors que One Lazy Afternoon souffle ses vents qui soulèvent toujours un lit de mélodie bafouée par le temps.

Honnêtement? Jai été assez surpris par la richesse des structures méditatives de REBIRTH. Je prends soin de dire méditative car nous sommes loin des banals territoires astraux où les vents forgent de linéaires arabesques sonores pour parler d'une œuvre strictement ambiante. C'est évident que REBIRTH possède une forme ambiante, mais c'est en même temps une forme où la musique et les harmonies s'enchevêtrent dans des orchestrations soudées par une bonne dose d'émotivité. Et je dois admettre que Kuutana impressionne. Avec tous ses chapeaux et ses projets il réussit toujours à amener ses visions musicales à la hauteur de très bonnes productions qui valent nécessairement la peine d'être écoutées.

Sylvain Lupari (17/07/15) ***¾**

SynthSequences.com

Disponible au Borders Edge Music

52 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle