• Sylvain Lupari

LIGHTFORM: Flora Luna (2020) (FR)

Flora Luna offre un agréable voyage au cœur des patterns de séquenceur moderne dans une vision très contemporaine des OST de Tangerine Dream

1 Sensemillia 6:21

2 Psychotronic 6:32

3 Lowtide 6:18

4 Fragrant Mountains 5:32

5 Zeitreisen 5:34

6 Sun Spirit 5:41

7 Sensorium 5:30

8 Gold Soul 6:30

9 Exodust 6:36

LFCD09 (DDL 54:35)

(TD's Electronic Rock style)

J'ai manqué le 3ième album de Lightform; The Only Place for Us. Il n'était donc pas question que je rate celui-ci! Sensemillia débute FLORA LUNA avec un rythme enjoué qui est couché sur de bons effets de percussions et des riffs de clavier imitant presque les boucles de Manuel Göttsching, sans la guitare. Ce rythme est à la limite du Techno Dance avec un effet de saccade stroboscopique qui fait vibrer une vision très festive flirtant avec du bon rock électronique. Si comme moi vous avez apprécié les liens qui unissaient la musique de Lightform à celle de Tangerine Dream dans Superluminal, ne partez pas en peur! De Danger in Dream à Tangerine Dream, FLORA LUNA en est armé jusqu'à Exodust. Et tout au long du parcours, il faut prêter une attention aux détails. Surtout les nombreux effets percussifs cachés derrière les staccatos du séquenceur. Toujours très inspiré par les albums Logos et Poland de vous savez qui, et de Entrance, un réel bijou de MÉ, ce projet de Tim Darbyshire propose un savoureux album dont les rythmes sont finement élaborés dans l'ombre du travail de Robert Wittek et Alexander Guelfenburg lors des sessions de l'album Entrance. Les ions nerveux trottinant dans le tumulte ou en symbiose sont au cœur des charmes de cet album qui propose aussi un côté très mélodieux Lightform.

Psychotronic démontre que Lightform sait aussi se distancer de ses influences en composant des trucs assez intéressants. Une structure de rythme bicéphale, dont chaque direction roulent en parallèle, amorce cette belle mélodie nimbée d'accords qui chantent sur un large convoyeur faisant sauter ses ions dans une belle symphonie rythmique. Harmonieux et agréable, Psychotronic sautille en débordant de ses effets percussifs. Un très beau titre qui précède le majestueux Lowtide et sa structure à la Stratus IV (Entrance de Danger In Dream). On aime? Gold Soul est tout autant séduisant dans son débit moins fluide. Fragrant Mountains s'accroche aussi à ce genre de rythme lent qui flirte avec le style de ballade sentimentale. La brume et les ambiances qui entourent les mitrailles percussives de Fragrant Mountains ont encore ces parfums de DID. Les harmonies martelées sur un clavier de glace en font un titre intéressant. Les ions qui sautillent sur un tapis mécanique et engendrent ces schémas de rythme chaotique ont toujours la cote dans les structures spasmodiques de FLORA LUNA. C'est donc une armada de séquences, d'effets percussifs et de palpitations spontanées que Zeitreisen bondit sur nos tympans. C'est un autre délicieux titre oublié dans les voûtes du duo Wittek & Guelfenburg. On change de registre avec les roulements circulaires de Sun Spirit qui sculptent un gentil Kraftwerk hyper-mélodieux. De loin, le titre le plus FM de cet album. C'est dans les essences de Logos, la section mélodieuse, que Sensorium s'accroche aux pulsations de sa ligne de basse. Et si on aime trouver des parties de Logos dans cet album, Exodust sera donc à la hauteur de vos attentes.

Offert en téléchargement seulement, et dans une qualité audio de 24 bit /48 khz qui rend hommage aux multiples séquences bondissantes, FLORA LUNA est un album qui s'écoute agréablement. Les parfums de Logos et Entrance sont partout dans les 55 minutes de cet album. C'est comme écouter une trame sonore! Ça peut irriter ceux qui en on marre des imitateurs, mais Lightform le fait dans un contexte qui profite bien du fait que les 9 titres ici durent en moyenne 6 minutes. J'ai bien aimé!

Sylvain Lupari (12/03/20) ***¾**

SynthSequences.com

Disponible au Lightform Bandcamp

57 views
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari