• Sylvain Lupari

MEESHA: Within The Parallel (2010) (FR)

Jarre! Jarre! Jarre! est tout simplement partout dans cet album

1 The Fourth State of Matter 10:13

2 Intrusion 5:17

3 Within the Parallel 6:05

4 Prism 3:08

5 In the Center 6:20

6 Parallel Five 6:38

7 Journey 2010 6:55

8 Interconnected 5:42

Meesha Music

(DDL 50:41)

(JMJarre style, French School)

Des fois ça, fait du bien de s'immerger les oreilles dans un bain musical remplit de nostalgie! Comme ce vent intersidéral qui provient de si loin et qui amène ses étoiles scintillantes faire une petite sérénade carillonnée en ouverture de The Fourth State of Matter. Un vent chaleureux qui ondule et valse paisiblement, évitant les étoiles musicales filantes, tout en étant accompagné de délicats arpèges cristallins qui façonnent une timide mélodie. D'énormes vagues musicales enveloppent ce mouvement cosmique où un superbe synthé, moulé dans les étoiles, siffle une mignonne litanie astrale dont le charme se perd dans le creux des vagues d'un synthé plus austère et menaçant. Tout ce canevas musical baigne dans un cosmos dense et poétique où des cloches sonnent le glas d'une atonie spatiale et que le rythme explose sur une puissante séquence aux lourds accords minimalistes qui sautillent, vacillent et supportent une splendide mélodie synthétisée aux effluves des années analogues. Une douce mélodie qui ronge l'ouïe, comme le plus docile des vers d'oreilles. Le rythme de The Fourth State of Matter s'atténue pour embrasser une phase morphique où d'oblongs serpentins remplis de carillons égrènent leurs accords parmi des strates spectrales, des vagues cosmiques et des sonorités à la Jean-Michel Jarre.

Bienvenu dans le merveilleux monde musical de Meesha, un synthésiste Néerlandais qui est fortement inspiré par le style du musicien Français et sa période primaire, soit de Oxygène à Les Chants Magnétiques. Merveilleux car WITHIN THE PARALLEL est rempli de ces ambiances à la fois cosmiques et rythmiques qui ont tracées les premières œuvres du synthésiste Lyonnais. Et Meesha ne s'en cache pas! JMJarre est son inspiration et sa musique repose sur les structures ébauchées par ce dernier. Des structures musicales qui avaient encore du jus et du relief et qui sont enfouies dans les mythiques méandres intersidéraux. Intrusion continue ce voyage musical temporel avec un mouvement stationnaire. Des séquences nerveuses roulent en un mouvement de cascade sous des strates de synthé qui échappent des souffles spectraux. Un synthé aux réminiscences Jarriennes dont les élans mellotronnés sont teintés d'une approche dramatique alors que le rythme devient spasmodique avec des séquences qui sautillent furtivement, sans vraiment nourrir le rythme, sous une panoplie d'effets sonores cosmiques. Avec ses couches de synthés qui recouvrent un dense cosmos et ses lentes impulsions morphiques, l'intro de la pièce-titre mouille dans une lourde ambiance spatiale. En mi-parcours une vague déferle, libérant un rythme saccadé et bien installé sur des pulsations d'un bass-drum et des nappes de synthé saccadées, alors que les mini-pops du Korg tracent les mouvements de percussions électroniques de Jarre sous une nuée de couches de synthé qui ne peuvent que rappeler l'univers de Oxygène et Équinoxe. On se ferme les yeux et on croirait entendre une suite de Les Chants Magnétiques. Prism est un court titre où les couches de synthé s'entrelacent dans une belle danse ambiante cosmique. Un titre mélodieux, même si très ambiant et flottant, rempli des essences électro-cosmiques de Jarre.

Ces essences meublent toutes les structures de Within the Parallel, la pièce-titre, comme dans In the Center avec ces impulsions du synthé et cette chorale qui structurent une dramatique procession astrale. Sur un coup de vent astral, le rythme s'allume avec de fines percussions et des nappes de synthé parfumées d'effets sonores à la fois prismatiques et cosmiques. Quoique discret, il progresse avec des séquences ascendantes qui papillonnent autour d'une lourde structure électronique qui graduellement s'estompe et tombe dans les lentes impulsions d'un synthé qui échappe de brefs solos dans un cosmos truffé d'effets sonores analogues. Jarre! Jarre! Jarre! Tout sur WITHIN THE PARALLEL respire les influences du synthésiste Français. Parallel Five est l'équivalent de ces rumbas électroniques qu'il aimait insérer à la fin de ses 3 premiers albums. Plus long certes, Parallel Five joue sur un rythme évolutif qui justifie sa longueur et ainsi insérer de bons solos de synthé sur une délicate structure de deja-entendu. Émergeant d'une sombre intro cosmique, des séquences se dandinent naïvement en ouverture de Journey 2000. Ce mouvement du séquenceur s'alourdit alors qu'un synthé siffle une mélodie imprégnée d'une douce mélancolie. Sec et tranchant, le rythme se fractionne et Journey 2000 embrasse un genre de marche militaire enjouée. Un Spartacus électronique avec des couches de synthé croissantes et de sulfureux solos qui tourbillonnent autour de percussions claquantes. Un gros rock cosmique progressif qui ralentit sa marche pour embrasser les étoiles et se fondre dans les douceurs de Interconnected, un superbe titre très mélodieux qui conclut ce 5ième opus de Meesha, comme The Fourth State of Matter l'avait ouvert.

Vous êtes un fan de Jean-Michel Jarre? WITHIN THE PARALLEL de Meesha devrait assurément vous charmer. Moi-même je m'y suis accroché les oreilles pour plusieurs écoutes! Est-ce que Meesha copie Jean Michel Jarre? Cela dépend des points de vue! Je dirais que WITHIN THE PARALLEL est un habile mélange de Oxygène et Les Chants Magnétiques. Il y a peu de place à l'ambiant cosmique comme tel car chaque titre renferme sa dose d'ambiant qui est vite réprimé par des rythmes entrainants qui sont parfois progressifs, voire lents, ou délicieusement spasmodiques. Mais au-delà de ces structures remplies de réminiscences jouissives pour l'oreille, se terre de belles mélodies qui déclenchent des feux d'artifices autant dans l'ouïe que dans les souvenirs.

Sylvain Lupari (07/03/11) ***½**

SynthSequences.com

Disponible au Meesha Bandcamp

312 views0 comments

Recent Posts

See All