• Sylvain Lupari

MICHAEL BRÜCKNER: POEtry (Drones- Atmospheres-Dreamscapes 2) (2020) (FR)

C'est un album colossal où MB se fait plaisir, en nous faisant plaisir et en mettant des nuances à la musique créée autour des poèmes d'E.A.Poe

CD1 83:35

1 The Raven (feat. Rebekkah Hilgraves) (Vocoder Version) 27:32

2 ...dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... 29:56

3 Ulalume 26:06

CD2 82:09

4 Der Rabe (feat. Georg Bruckmann) 14:05

5 ...seine Feueraugen funkeln gar dämonisch aus dem dunkeln, düstern Schatten um ihn her... 42:59

6 The Raven (feat. Rebekkah Hilgraves) (Clear Version) 12:46

7 ...swung by Seraphim whose foot-falls tinkled on the tufted floor... 12:18

8 The Raven - Rabenvater ReMix (Bonus Track) 18:33

Michael Brückner Music

(CD-R/DDL 184:18)

(Dark Ambient, Drone)

Exploitant le thème de ce magnifique et troublant poème de Edgar Allen Poe à satiété, à tout le moins dans les méandres de ses compositions et visions, notre ami Michael Brückner nous revient avec un album des plus complets rendant hommage à ce célèbre poème; The Raven. Il faut dire que le sympathique musicien Allemand était tiraillé de tous bords et tous côtés par les demandes de ses fans. L'aventure de The Raven débute autour de 2014 avec une invitation lancée par Rebekkah Hilgraves, animatrice de la célèbre émission radiophonique At Waters Edge, qui invitait divers artistes du milieu électronique à composer une musique inspirée par le thème du sombre poème de Monsieur Poe. Cette compilation, intitulée Nevermore, incluait la participation de MB qui a composé un titre de 58 minutes noyé dans plus de 8 heures de; Rebekkah's Raven. En passant, cet album est toujours offert dans le cadre de proposer un prix. C'est autour de ce titre, interprété sur différentes versions, qu'est construit POEtry (Drones- Atmospheres and Dreamscapes Vol. 2). J'adore le jeu de mots ici! Et Michael y a mis le paquet pour cet album afin de répondre aux demandes de ses fans. En Anglais et en Allemand, avec ou sans vocoder comme avec ou sans texte, ce titre de près d'une heure est décortiqué sous tous ses aspects dans cette œuvre colossale qui a le don de surprendre de par ces différentes apportées à chacune des versions.

Tout d'abord, ce n'est pas sur cet album qu'on va sortir nos souliers de danse ou encore inviter des amis dans un party Rave! POEtry (Drones- Atmospheres and Dreamscapes Vol. 2) est un album d'ambiances développées sur la thématique de la noirceur, des ténèbres et de tension nous guidant à travers différents sentiers musicaux où l'effroi appartient à notre imagination. Revu pour une troisième fois, The Raven met en scène la voix de Rebekkah Hilgraves au vocodeur sur une musique conçue pour jouer dans l'ombre d'une pièce de théâtre. C'est la voix qui domine une musique tranquille où l'on peut sentir ses tourments dans une rage silencieuse que la voix de Madame Hilgraves arrive à apaiser deux fois plutôt qu'une. Sauf que des segments, comme autour de la 15ième minute, lui échappent, démontrant ainsi la vision de Michael Brückner et de ses arrangements à nous glacer le sang. Évidement, écouter cet album en pleine noirceur et avec des écouteurs appropriés (j'ai fait l'essai) change la donne et notre perception. Donc, l'hôtesse de At Waters Edge, qui a aussi colligée des enregistrements d'une nature nocturne avec chants de corbeaux, possède ce genre de voix qui flirte entre les pôles de la hantise et de la logique. Sa voix, celles des corbeaux et des divers effets sonores interprétant tonnerres et éclairs injectent un rapport idéal avec la musique de MB sur ce titre. Ainsi que sur ...dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... qui propose une différente approche dans la musique, toujours sans vie, qui est plus intense. Ces deux titres présentent en réalité l'entièreté de Rebekkah's Raven. Il y a un petit zest, à peine perceptible, d'effets organiques qui a son effet dans les deux titres. Il y a aussi des segments qui rappellent le génial The Fall of the House of Usher de Alan Parsons Project. Idem pour Ulalume où Michael Brückner récite cet autre poème de Edgar Allen Poe sur une musique dont les segments sans textes respirent une démoniaque intensité.

Le CD2 débute avec Der Rabe qui fait partie des demandes spéciales des fans germaniques. Cette version récitée par l'horrifiante voix de Georg Bruckmann, le Vincent Price Allemand, propose une musique qui est plus fluide. Une musique qui coule vers ...seine Feueraugen funkeln gar dämonisch aus dem dunkeln, düstern Schatten um ihn her..., la version allemande de ...dreaming dreams no mortal ever dared to dream before..., qui est une véritable symphonie sur les ténèbres et ses démons. Un excellent titre de Dark Ambient flirtant avec une essence philarmonique. Mon ami Michael exploite le thème et sa musique de toutes les façons demandées par ses fans…ou presque. La version sans vocodeur de The Raven fait entendre une voix très stylisée de Rebekkah Hilgraves. Si la voix est plus nette, son effet en est diminué et ce même avec les intonations appropriées de Madame Hilgraves. ...swung by Seraphim whose foot-falls tinkled on the tufted floor... est un titre musical très intense. La limite de temps de musique étant dépassée sur chaque CD-R, la version téléchargeable de POEtry (Drones- Atmospheres and Dreamscapes Vol. 2) propose un titre en bonus qui atteint les 18 minutes. The Raven - Rabenvater ReMix (Bonus Track), est une bouffée d’air frais avec une version qui flirte entre le psybient, le rock progressif orchestral et un petit côté, timide va sans dire, d’Électronica. Les textes sont en Anglais et Allemand. C'est un 18 minutes de bonheur pur 😊!

Encore une fois, Michael Brückner n'a pas fait les choses à moitié. Et les gros projets ne l'intimident pas non plus! POEtry (Drones- Atmospheres and Dreamscapes Vol. 2) est un album colossal où le musicien Allemand se fait plaisir, en nous faisant plaisir et en nuançant sa longue composition de près d'une heure dans chacune de ses versions et de ses extraits proposés. C'est du Dark Ambient! Du gros Dark Ambient soufflé avec une valeur philarmonique, donnant ainsi toutes ces lettres de noblesse à une œuvre qui devrait survivre au temps!

Sylvain Lupari (02/01/21) *****

SynthSequences.com

Disponible au Michael Brückner Bandcamp

130 views0 comments
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari