Search
  • Sylvain Lupari

MYTHOS: The Dark Side of (2000) (FR)

Aussi improbable que cela puisse être, cet album de Mythos vous plongera à coup sûr jusqu'à la porte de vos perceptions de la peur théâtrale

1 Rose X 8:13

2 Trust No One 5:32

3 X-Cursion 5:41 

4 The Truth Is Out There 6:16 

5 Mythos X  7:29

6 I Want to Believe 7:54 

7 X-Traterra 7:27

8 Zombies´S Supper 4:18

Mythos Music

(CD 52:52)

(Theatrical dark EM)

Mythos est tout un personnage! Presque une légende vivante, si l'on considère son parcours dans l'univers de la MÉ, qui aime toucher toutes les phases de ses visions et développer des œuvres complexes avec sa panoplie de jouets électroniques et d'instruments assortis. Du rock au Krautrock à la MÉ, tout ce qu'il touche finit par être quelque chose de très savoureux. Un enregistrement en studio n'a plus de secret pour lui. Jetez simplement l'oreille à ses albums dans les meilleures années de l'époque psychédélique allemande et vous observerez cette structure musicale intense et très enveloppante qui nourrit toutes ses compositions. THE DARK SIDE OF MYTHOS ne fait pas exception. Et si la MÉ sombre aux parfums sataniques vous intrigue, dites-vous que vous êtes à la bonne place ici.

C'est directement des profondeurs de l'enfer infini que s'ouvre Rose X. Des chants latins entourés de lugubres tonalités animales circulent autour de coups métalliques qui claquent comme l'horloge de la mort. Le rythme est principalement ambiant avec des coups d'enclume qui façonnent l'horloge d'un monde ténébreux. Il repose ainsi sur beaucoup de bruits métalliques ainsi que sur les cris de bêtes ou d'âmes torturées. Les moments morts nourrissent de courtes phases atonales où l'on devine qu'une âme est sacrifiée ... ou assassinée. C'est effrayant comme l'enfer. Le rythme revient avec une série de cliquetis qui est inondée par les prières des moines et par des meuglements de bêtes inconnues. Mais ne vous méprenez pas! Le rythme est très atmosphérique et se déplace à travers une chaîne mécanique qui résonne et résonne parmi d'étranges gémissements et hurlements. C'est parfait pour Halloween afin d'effrayer les sournois qui veulent des bonbons. On peut imaginer le pire, tant la musique et les ambiances qui se nichent partout dans THE DARK SIDE OF MYTHOS flirtent avec la névrose satanique. Trust no One suit les mêmes chemins vers l'obscurité sur un mouvement séquencé si doux qui fait onduler sa clé dans un cadre ambiant propice aux rythmes sataniques. Certaines séquences sont organiques et d'autres sont dans des tons d'enclume. C'est une bonne musique dans son concept horreur. X-Cursion est plus tranquille et aussi plus musical, même avec ses effets sonores sinistres et dérangeants. Arqué sur un bon pattern du séquenceur, il vit sur un rythme lent dans son intense panorama d'horreur. Nous sommes en effet dans le côté très sombre de Mythos. Les ambiances sont lourdes et une jolie flûte Mellotron émerge pour charmer nos oreilles avec un chant presque sensuel. Voilà un bon petit passage! The Truth is out There suit ce chemin de structures de rythme indéfinies. En fait, le rythme est lent, presque absent, et bat à travers des séquences organiques qui gargouillent dans une dense ambiance quasiment inconfortable. Maître des ambiances et des lieux, avec son approche systématique et ciselée, Stephan Kaske nous tient en alerte avec des rythmes lents et envoûtants qui se déplacent subrepticement dans des ambiances tortueuses qu'il dessine afin de nous conduire à mi-chemin entre effroi et charme.

Prenons Mythos X et son effet de lento staccato. L'ambiance est totalement effrayante avec ces sifflets diaboliques qui flottent sur une structure de rythme flottante et légèrement saccadée. Intense et sombre, le morceau évolue subtilement dans une approche plus musicale digne d'un film où l'âme douce s'essouffle, sa bien-aimée se transforme presque en vampire, dans un cimetière rempli de boue jusqu'aux genoux. Effrayant mais assez envoûtant. C'est la meilleure partie de cette ode à la terreur. Les ambiances et les rythmes deviennent plus silencieux et plus agréables à mesure que nous avançons sur l'album. Toujours sombre, I Want to Believe s'avère être un beau carrousel ambiant. Le mouvement révèle deux lignes de rythmes parallèles et des berceuses paradoxales qui se tournent lentement dans un profond cadre de peur, grâce aux tonnerres, à la brume de violon et à une marche sournoise du séquenceur. Plus la musique pénètre, plus nous sommes enchantés. Cette spirale fascinante tourbillonne délicatement sur un mouvement qui prend son intensité dans son ton, comme un boléro inversé. Un moment totalement divin qui poursuit son charme intrigant avec X-Traterra et ses ambiances sombres où se battent des segments d'harmonies qui brillent comme des étoiles filantes solitaires dans un univers étranger. J'y sens un peu de Software ici alors que le mouvement s'approche des portes du cosmos. Il est impossible d'éviter tout lien de comparaison entre la musique de cet album et la musique apocalyptique de Mark Shreeve, ou encore de gros Redshift mais dans un cadre moins improvisé, et bien sûr Jim Kirkwood. Zombies´S Supper termine cette ode à la terreur avec une belle approche mélodieuse bourrée de touches aux tons chatoyants qui tourbillonnent et tourbillonnent, comme une mélodie inachevée. Incontestablement, Mythos porte les vêtements d'un nouveau genre de Fantôme de l'Opéra avec cet album, tout de même intensément théâtral, qui est THE DARK SIDE OF MYTHOS.

Malgré les ambiances très sombres, la musique survit grâce à des rythmes finement ondulants. Et non! Stephan Kaske ne nie pas du tout son approche plutôt mélodieuse qui flotte comme un baume sur ces ambiances de terreur cinématographique dont les effets sonores nous rapprochent du satanisme imaginaire. Une musique idéale pour Halloween, ou pour vos soirées meurtres et mystères, THE DARK SIDE OF MYTHOS vous épatera littéralement et vous emmènera également au plus profond de cette terreur d'enfant. Les fans de Mark Shreeve et de Jim Kirkwood vont adorer!

Sylvain Lupari (20/10/14) *****

SynthSequences.com

Disponible chez Mythos

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle