Search
  • Sylvain Lupari

RUBÉN ALVAREZ: Solstice (2017) (FR)

“Solstice est un hommage à Jarre pour les fans de Jarre par un fan de Jean-Michel Jarre”

1 Solstice Part 1 4:16 2 Solstice Part 2 3:47 3 Solstice Part 3 4:05 4 Solstice Part 4 4:31 Rubén Álvarez Music (DDL 16:41)

(French cosmic rock)

Voilà une agréable surprise sortie du champ gauche! Qui connait Rubén Álvarez? Ce guitariste Espagnol est connu pour faire du rock progressif avec un soupçon de heavy métal. Il a réalisé un E.P. qui est passé sous tous les radars à la fin 2017, SOLSTICE. Et remarquez bien la pochette! Nous ne sommes pas loin du Oxygene 7-13 de Jean-Michel Jarre. Non? Délaissant son style habituel, Rubén Álvarez a, contre toute attente, troqué sa guitare et son style pour des synthés et un virage vers le rock cosmique très Jarre. Rubén Álvarez insiste sur un point; SOLSTICE n'est pas un mini album contenant des remixes de Jarre. Bien que la musique sonne exactement comme tel, c'est un E.P. d'une 15zaine de minutes qui rend hommage à la musique du musicien français. Et quel hommage mes amis…

Entre Oxygene et Equinoxe, Solstice Part 1 bondit entre nos oreilles avec une course folle d'arpèges sautillant avec fluidité. La basse donne un appuie à une structure plus harmonique avec des nappes de synthés qui font très Jarre. Les effets de crotales dans les percussions, le décor cosmique et les lignes d'harmonies qui se transforment dans ces nappes de synthé sont autant d'éléments qui font de ce Solstice Part 1 un hymne électronique qui rend hommage aux œuvres commerciales et très FM de Jean-Michel Jarre. SOLSTICE est un vibrant hommage à sa musique avec 4 compositions structurées sur le modèle que le musicien prenait afin de composer ses gros succès planétaires dans les années 70. Les éléments cosmiques et percussifs qui ont charmé les oreilles de millions de fans dans Oxygène et Équinoxe sont omniprésents ici, de même que ces approches mélodieuses qui creusaient d'indélogeables ver-d'oreille. Solstice Part 2 est plus dans le genre trance électronique avec un rythme lourd qui pulse à une bonne vitesse avec deux lignes de synthé aux mélodies adjacentes. Nous sommes dans Oxygène 7-13! Dans un décor cosmique bien détaillé, le débit de Solstice Part 3 oscille avec un bon flux du séquenceur. Une ligne de basse lourde signe une approche dramatique alors que le synthé retisse ces lignes de mélodies si similaires et pourtant très indépendantes l'une de l'autre qui se couchent sur les 4 trop courtes structures de SOLSTICE. Le rythme ralentit après les effets de chants de spectres sur Ondes Martenot, croisant ce rythme électronique en boîte si cher aux finales des premiers albums de Jarre à un rythme plus lapidaire. Solstice Part 4 exploite les effets de la harpe laser et de Zoolook sur une structure en mouvement qui nous fait réaliser que seulement 4 titres et 17 minutes de SOLSTICE, ce n'est vraiment pas assez. Un incontournable pour les amateurs de Jean-Michel Jarre, zones Oxygène à Zoolook avec un léger regard sur Oxygène 2 et 3.

Sylvain Lupari (01/02/19) ***½**

SynthSequences.com

Disponible au Rubén Álvarez Bandcamp

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle