• Sylvain Lupari

SERGIO MARIANI: Morning Mercies (2022) (FR)

La moitié de ce court album est très solide alors que l'autre est plus qu'écoutable

1 Hypostatic Union 6:07

2 Morning Mercies 5:24

3 Scottish Fidelis 3:53

4 Two Adams 7:21

5 Abrahams's Journey 4:35

6 Basket of Summer Fruit 3:56

Cyclical Dreams Music CYD 0053

(DDL 31:19)

(Ambient Music)

Dans cette énorme galaxie de styles de musique électronique (MÉ) que le label Argentin propose depuis bientôt 2 ans, il arrive que Cyclical Dreams offre une aventure qui dépeint le caractère très éclectique de son catalogue d'artistes et d'albums toujours offert en téléchargement. Sergio Mariani est un nouveau venu qui flirte avec plusieurs des styles de la MÉ contemporaine. Le musicien Argentin propose ici un mini album-téléchargement de facture spirituelle. Dans une vision de musique atmosphérique bordant les zones cosmiques, MORNING MERCIES propose 6 titres d'une durée moyenne de plus ou moins 5 minutes qui sont axés sur la musique d'ambiances avec une forte ascendance sur le Créateur. Celui qu'on appelle Dieu!

Hypostatic Union débute cette nouvelle aventure électronique du label Argentin avec des filaments de synthé ayant des tonalités très affûtées. Flottant comme des ombres contrastant dans leur effet miroir, ces lignes embrouillées finissent par former des arcs sonores dont les radiances dégagent des filets de voix sibyllines dans un panorama atmosphérique cosmique qui dépeint assez bien cette union des deux natures, divine et humaine. Morning Mercies est un beau titre planant avec des ondes de synthé dérivant comme ces oiseaux dont les ailes sont propulsées par des vents lents et chauds. On dérive dans nos pensées, comme on peut y dormir. Plus court titre de ce court essaie sonore, Scottish Fidelis n'en reste pas moins le plus intense avec des effets de réverbérations ayant des tonalités de cloches. Une voix féminine plutôt aigue prête ses vocalises à ce jeu de tonalités acuités, donnant un côté surréaliste sibyllin à ce mini-concert pour oreilles curieuses. Two Adams nous ramène à un registre plus près de Hypostatic Union, quoique certaines tonalités ont cet aspect argenté du précédent titre, avec des ondes et des ombres de synthé qui s'enroulent et s'enchevêtrent dans un ballet astral sphéroïdal. Si le mouvement répétitif semble coutumier, le musicien résidant maintenant aux États-Unis ajoute un effet chevrotant à certaines de ses ombres planantes, révélant cet aspect plus chétif dans cette masse de tonalités cuivrées. Et si nous poussons notre réflexion plus loin, on peut sentir cette confrontation entre les idéologies des deux Adams. Avec ses tintements percussifs qui picorent son ouverture, Abrahams's Journey propose une figure de rythme sautillant sur un lit de réverbérations se propageant par les arcs d'ondes sonores azurées. La musique propose des souffles ténébreux qui ajoutent une dimension plus spectrale à ce rythme qui ondule gracieusement entre les souffles bourdonnants et l'écho de ses tintements. Par moments, l'impression d’être à bord d'un train sillonnant une route astrale est plus que tangible. C'est un très beau titre et l'ancre de ce mini-album qui se termine avec les ambiances plus que pastorales de Basket of Summer Fruit et ses sombres ombres qui planent dans les sillons de voix séraphiques.

Quoique plutôt court, MORNING MERCIES laisse aller un beau 30 minutes d'une MÉ propice au recueillement. Je dirais que la moitié de ce court album-téléchargement est très solide alors que son autre moitié est plus qu'écoutable. J'ajouterais que sa très grande qualité est liée à cette capacité de Sergio Mariani à mettre en musique l’esprit des titres qui composent son premier album sur Cyclical Dreams.

Sylvain Lupari (03/06/22) *****

SynthSequences.com

Disponible au Cyclical Dreams Bandcamp

134 views0 comments

Recent Posts

See All