• Sylvain Lupari

STEVE ORCHARD: Enchanted Autumn (2021) (FR)

On a passé 63 agréables minutes à écouter ce dernier album-téléchargement de Steve O.

1 Puddles 6:00

2 Out of Season 5:12

3 Last Ferryboat Home 6:10

4 Elusive Sun 4:58

5 October Moon 6:34

6 Old Watermill 5:44

7 Altar Flowers 4:02

8 Opaque Days 5:44

9 Japanese Gardens 6:16

10 A Little Patch of Blue 5:38

11 Raindrops 2:58

12 Enchanted Autumn 4:16

AD Music ‎– AD225 CDR

(DDL 63:33)

(New Age, Acoustic Symphonic)

Puddles nous introduit à cette nouvelle collection de douceurs de Steve Orchard avec une approche mélodieuse concordante avec le style New Age. Construit sur des multipistes de guitare, la mélodie est ornée d'effets électroniques dans un style qui me rappelle celui de Neil Nappe, mais en plus mélodieux. Des arpèges brillants scintillent dans ce décor séraphique ayant de bons effets élastiques qui alimentent son incertitude rythmique. Arrangements et nappes de voix célestes complètent l'encadrement poignant de ce titre introductif à ENCHANTED AUTUNM qui est un bel album du musicien Anglais. Produit par AD Music et masterisé par David Wright, ce nouvel album de Steve Orchard est une ode à l'automne avec un joli bouquet de titres qui apaisent la tension, l'angoisse de cette dernière année. Conçu dans une vision acoustique et autour d'orchestrations visant à donner quelques frissons à l'âme, ce nouvel album est un genre de retour aux sources pour Steve. L'usage des synthé est assez minime et sert principalement à décorer des ambiances conçues pour écouter cet album par un dimanche matin brumeux, pour une soirée romantique ou encore pour une nuit d'amour.

Out of Season est un titre mélancolique lent construit autour d'un piano coulant ses notes nostalgiques dans les pleurs des violons, comme ceux de flûtes ou de hautbois. La mélodie évolue avec des finesses dans ses intonations. Et j'aime particulièrement le transfert des émotions entre la six-cordes acoustique et le piano sur de bons arrangements. À ce niveau, un titre comme Old Watermill est très réussi. Last Ferryboat Home fait divinement dans le New Age avec sa ballade sise sur une guitare acoustique auréolé d'une voix de nymphe murmurant promesses de passion. Sans entrain, la musique coule comme un troubadour cherchant à séduire la belle du village dans des arrangements conçus pour faire soupirer les cœurs. Si on croit avoir déjà entendu ce qu'il y a de plus tendre dans ENCHANTED AUTUNM, un titre comme Elusive Sun va vous faire changer d'avis. Initiée par le piano et encadrée par des violons, cette belle ballade ambiante reflète la sérénité par ces arpèges qui défilent comme une parade d'étoiles. Piano, arpèges et guitare acoustique guident une musique dont le sans rythme n'affecte pas le support d'une délicieuse basse qui pleure avec la délicatesse de Patrick O'Hearn. Raindrops fait aussi entendre cette basse sur une dense texture nourrie de gouttes de pluie musicales tombant sur un tarmac de denses orchestrations. October Moon est une romance inspirée par la vision amoureuse des titres de Suzanne Ciani. Encore ici, les arrangements représentent la force d'une musique dont le délicat effet d'écho ajoute une dimension sibylline. Côté obscur et énigmatique, Altar Flowers ne laisse pas sa place, alors queJapanese Gardens profite aussi des effets réverbérants. Opaque Days est le titre le plus intense, et le plus cinématographique de cet album. Les orchestrations jettent de l'ombre à un piano solitaire qui sort de son lit par moments, histoire d'insuffler intensité et passion à cette dernière portion de ENCHANTED AUTUNM. Le piano y est superbe! Parlant d'intensité, Japanese Gardens n'en est pas orphelin! Les arrangements orientaux et les flûtes chinoises sous une pluie sont des éléments à nous faire sortir une larme de l'âme. Lent sous une pluie d'orchestrations, A Little Patch of Blue est une belle berceuse morphique dans une vision symphonique aussi intense que Opaque Days. La pièce-titre conclût ENCHANTED AUTUNM avec un hymne de Noël. La structure me fait drôlement penser au très beau Amerisynthecana de

Sensitive Chaos.

Lise et moi avons passé un agréable 63 minutes à écouter ce dernier album-téléchargement de Steve Orchard. Pas de menteries, ni cachettes ENCHANTED AUTUNM est dans la lignée des bons albums de Darshan Ambient, un artiste qui n'avait pas son pareil pour proposer un New Age progressif. C'est un bel album qui devrait plaire à ceux qui aime la musique de Suzanne Ciani, Patrick O'Hearn, Mannheim Steamroller et autres artistes du genre.

Sylvain Lupari (07/12/21) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez AD Music

106 views0 comments

Recent Posts

See All