• Sylvain Lupari

STEVE ROACH: Immersion: Three (2007) (FR)

Updated: Mar 6, 2021

Énigmatique ou subliminale, cette série Immersion poursuit sa quête musicale pour rechercher la paix et la tranquillité existentielle

CD 1 First Light 73:31

CD 2 Sleep Chamber 73:14

CD 3 Still 73:37

Projekt Records PRO196

(DDL 220:12)

(Dark Ambient music)

Voici le nouveau, et peut-être le dernier, chapitre de la lente et flottante immersion des sens de Steve Roach. Et cette fois-ci il frappe fort! Il offre rien de moins qu'un gros coffret de 3 CD, totalisant près de 4 heures d'une musique sous-marine où le mouvement est entièrement noyé par des nappes phréatiques qui coulent dans de sombres caniveaux. Évidemment qu'il se répète! Le contraire aurait été impensable. Après tout comment réinventer le genre ambiant album après album tout en maintenant un intérêt nouveau? Steve Roach y réussit en apportant de subtiles variations dans les tons et dans la couleur de sa musique tout en ayant une génération de fans qui mange leurs émotions à travers sa musique. L'expérience de la série Immersion et ce IMMERSION: THREE sont des exemples flagrants de la fidélité de ses fans, dont moi, qui y trouvent leur compte, m'incluant toujours, dans ces longues symphonies du silence et de ses émotions mises en musique. Peu différent des deux premières incursions immersives, cette suite est toujours pour ceux et celles qui veulent réfléchir et méditer dans un milieu très hermétique. Un milieu claustrophobe où les éléments de l'air rencontrent ceux de l'eau.

First Light est une lente ascension des sens qui s'accroche à une méditation halieutique. Un rêve sous-marin où les poissons semblent être la réponse à notre sensation d'état velléitaire. À forte écoute, la sensation d'immersion est réelle et c'est le côté rassurant de l'œuvre de Roach dont la musique est aussi forte que son message. Par contre nous sommes dans un monde sans gestes de vie où seul les sens peuvent espérer communier avec les faibles variations de mouvements. Sans pourtant avoir effrayé les ondes, le débit des eaux se calme avec sa progression pour embrasser une phase plus éthérée. Et cette douce réflexion sur l'immobilisme se poursuit avec Sleep Chamber où tout est en conformité avec son appellation; longues couches de synthés mouvantes qui nagent dans un cortex cérébral afin de nous amener vers un dodo médiéval, en autant que l'épée dansant avec l'air ne soit pas trop agitée. Récupérant la lourdeur monocorde de First Light, Still représente toujours le non-lieu et la non-oscillation séquencée pour offrir une longue litanie spirituelle qui cherche son inspiration dans nos émotions. Soit on communique ou soit on ferme le tout!

Énigmatique, expérimental ou tout simplement subliminal la série Immersion de Steve Roach continue sa quête de la recherche pour la paix et la tranquillité existentiel. Cette série de notre ami Steve est ce qu'on appelle maintenant de la musique médicinale. Cette musique a fait ses preuves dans des groupes de personnes ayant cette porte ouverte vers un monde spirituel qui serait la solution au stress et ses désagréables offrandes de notre société axée sur la performance et les résultats plus que jamais. Et c'est le pourquoi du comment qui explique cet engouement, parce qu'il y a bel et bien un engouement, sur cette série du grand Sage américain. Ce coffret de 3 CD est un long exercice musical qui peut paraître à première vue un peu lourd, mais il s'agit d'une œuvre qui transcende le genre afin de nous amener là où seul Steve Roach peut nous amener; dans l'immensité des espaces vides et l'harmonie des espaces clos. Si ça n’arrive pas à vous concentrer sur vous, je suis un hyperactif, c'est le chemin le plus court pour dormir à paupières lourdes.

Sylvain Lupari (29/06/08) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez Projekt Music Bandcamp

112 views0 comments

Recent Posts

See All