• Sylvain Lupari

TANGERINE DREAM: Canyon Dreams (86-99) (FR)

Rassemblant la musique de Franke, Froese et Haslinger, Canyon Dreams est une bande originale correcte qui ne mérite pas d'être oubliée

1 Shadow Flyer 5:47  

2 Canyon Carver 4:20 

3 Water's Gift 5:27 

4 Canyon Voices 4:28  

5 Sudden Revelation 4:48  

6 A Matter of Time 8:56 

7 Purple Nightfall 2:08 

8 Colorado Dawn 4:28 

9. Rocky Mountain Hawk 5:06

Miramar‎– MPCD 2801 TDI CD021

(CD/DDL 45:28)

(New Age, Easy listening EM)

CANYON DREAMS est le début de la période Seattle de Tangerine Dream. Une période de quatre ans qui nous présentera un TD plus rock et plus électrique. Par contre, cette trame sonore est d'approche plus relaxe, étant même nominée pour un Grammy dans la section du meilleur album en 1991, section New Age. Film documentaire tourné vers les années 85 par la firme américaine Camera One, spécialisée dans les documentaires sur la nature et les environnements, CANYON DREAMS a connu quelques rebondissements structurels avant d'aboutir dans cette version finale. La première mouture fut doublée par un enregistrement pirate qui incluait une meilleure sonorité, ainsi que la pièce Colorado Dawn composé par Jerome Froese, à partir de l'intégrale du Laser Disc qui suivait la première parution en VHS. Le DVD arrivant en 1999, la pièce Rocky Mountain Hawk, aussi écrite par Jerome, fut ajoutée. Rendant encore plus dispendieuse la course à la collection des œuvres de Tangerine Dream.

La première édition, celle de 1986, réunissait le trio Chris Franke, Edgar Froese et Paul Haslinger. Et aux premières notes de Shadow Flyer, on sent parfaitement le style du trio qui nous a livré Underwater Twilight et Tyger. Imaginatif et visionnaire! Une flûte à saveur tribale suit un clavier nerveux sur une séquence sautillante. Le rythme est soutenu dans une vision de la nature sauvage et risquée du Grand Canyon qui est parfaitement équilibré, comme cette ouverture assez convaincante de Water's Gift. Sobre, la musique donne toute la prestance aux images avec des titres doux, planant et atmosphériques comme Canyon Voices et Sudden Revelation. A Matter of Time est une belle pièce, avec possiblement les meilleures prises de vue sur le VHS. La mélodie ressemble en bien des points à Song of the Whale que l'on trouve sur Underwater Sunlight. Alors que Purple Nightfall clôture en douceur cette fresque télévisuelle.

Les pièces supplémentaires me laissent pantois. Si leurs conceptions artistiques détonnent, notamment Colorado Dawn qui est une belle et captivante mélodie, elles ne rehaussent en rien l'approche musicale de CANYON DREAMS. Rocky Mountain Hawk est long titre aux atmosphères vaporeuses qui laissent entendre les rugissements d'un Sasquatch sur une flûte planante. On peut présumer à un quelconque lien avec la musique originale, sauf que la sonorité et l'effet de digital très implanté laisse un goût différent de ce que le trio Franke, Froese et Haslinger a conçu. Un dilemme pour collectionneur et une façon pour Miramar d'aller chercher des sous supplémentaires.

Le vrai CANYON DREAMS est la 1ière version. L'authentique qui est une création artistique en accord avec le besoin du documentariste. Les versions retravaillées de Jerome Froese valent le coup si vous ne possédez pas encore le cd qui se monnaye à très bon prix sur Ebay… Une belle trame sonore qui ne mérite pas l'oubli.

Sylvain Lupari (12/09/07) ***½**

SynthSequences.com

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari