• Sylvain Lupari

VANDERSON: Sequenced Thoughts (2018) (FR)

Updated: Oct 11

“Sequenced Thoughts est une bombe d'émotions et de réminiscences sur l'art de la Berlin School et de ses évolutions à travers les âges”

1 Sequenced Thoughts Part 1 18:43 2 Sequenced Thoughts Part 2 21:35 3 Sequenced Thoughts Part 3 16:52 4 Sequenced Thoughts Part 4 15:29 Spheric Music | SMCD 8101

(CD 72:40) (Berlin School)

La MÉ de style Berlin School va perdre un grand collaborateur avec la fuite de Vanderson vers des territoires de la Electronic Dance Music. Tergiversant depuis au moins 4 ans quant à son orientation musicale, le synthésiste Polonais réaffirme sa volonté de continuer sur les traces de son album Abyss, et de son dernier album Beyond Time Structure, faisant de SEQUENCED THOUGHTS son testament de la Berlin School. Et il ne le fait pas seul! Accompagné par Lambert Ringlage au séquenceur, il signe ici un de ses meilleurs albums où les solos défilent comme ces queues de cerfs-volants multicolores dans un ciel azuré et où la musique proposée est un petit chef d'œuvre et un authentique survol de l'évolution du genre depuis les années 70. Bénéficiant d'une production et d'un mixage sans taches qui nous bourrent les oreilles à satiété, ce dernier opus de Vanderson est constitué de 4 très belles parties qui subjuguent et étonnent avec cette fascinante complicité entre la simplicité et la complexité.

L'introduction toute brouillonne de Sequenced Thoughts Part 1 remplie nos oreilles de tonalités que seule la MÉ peut mettre en images. Sont-ce des clapotis? Des explosions feutrées? Des murmures de cavernes? Peu importe! Il y a de tout pour une imagination fertile. Un synthé lance des harmonies sous formes de solos qui se faufilent comme un serpent sonique au-dessus de cette portée de bruits ambiants. Un séquenceur active ses ions après la porte des 3 minutes. En dandinant vivement, il structure un rythme en stéréo qui se fait harponner par une ligne de basses séquences et ses oscillations contrastantes. Des cliquetis de percussions? Pourquoi pas! Et évidement, des percussions. Tous ces éléments combinent un rythme accrocheur où sifflent de non moins accrocheuses harmonies d'un synthé en mode créativité. Les lignes d'harmonies se succèdent avec des nuances dans leurs pirouettes aériennes alors que tout derrière ce décor, des nappes de gaz très TD ajoutent à un panorama sonore où tout est en mouvement. Les séquences apportent des nuances à cette structure de rythme qui hoquète maintenant de spasmes, alors que les ambiances ajoutent des effets qui dimensionnent une scénographie musicale déjà très riche. Même le synthé ajoute une touche nuancée dans ses harmonies dérivantes alors que des éléments fictifs crissent dans un ciel bariolé d'une créativité tonale unique à la MÉ. Peu à peu, la restructuration spasmodique de Sequenced Thoughts Part 1 arrive à cette étape ambiosphérique si chère à ce modèle dans les secrets de sa 10ième minute. Un petit répit, même pas méditatif, qui revigore une structure déjà près de son paroxysme avec une épaisse couche d'additifs sonores où les solos guident le pas avec une présence autant harmonique que rythmique. Du bon gros Berlin School de la maison Spheric!

Sequenced Thoughts Part 2 suit les mêmes paramètres avec une structure rythmique sphéroïdale qui va-et-vient comme dans les pas d'un cha-cha cosmique dont les pas incertains sont propices à un synthé et ses milles artifices soniques. Le rythme reste toujours en mode évolutif avec un séquenceur proactif qui insère sa légion d'ions sautillant et dansant dans une structure libre de contraintes, permettant ainsi au synthé de modifier le caractère de ses chants et solos. Si l'approche est plus éthérée que Sequenced Thoughts Part 1, le point d'explosion, qui se situe autour des 13 minutes, n'a rien à envier à la première partie de SEQUENCED THOUGHTS. Un gros grondement rauque amène nos oreilles vers Sequenced Thoughts Part 3. Les nappes qui s'ajoutent approfondissent une approche ténébreuse qui flirte avec les ambiances chthoniennes si chères au Berlin School rétro. Une mare de tonalités et d'éléments d'ambiances attend nos oreilles quelques 140 secondes plus loin, donnant le coup de départ à une structure vertigineuse et dont les influences de Chris Franke au séquenceur ne peuvent être dissocier d'un époustouflant motif de séquences qui m'a jeté par terre. La première partie de Sequenced Thoughts Part 3 dépasse mes attentes. En fait, c'est un des plus beaux mouvements que Lambert et Vanderson, ensemble ou séparé, ont construit à date. Les synthés sont plus discrets ici, laissant toute la noblesse à ces coups de Bolo répétitifs qui terminent une course de séquences dans des effets de percussions gazées et feutrées. Nous sommes autour de la 11ième minute et un point de ravitaillement d'ambiances est nécessaire avant que la 3ième partie ne verse dans ces approches EDM de Vanderson ou même de Klaus Schulze. Un très bon titre. Et ça prenait quelque chose de très fort pour lui succéder et Sequenced Thoughts Part 4 fait le travail. Née des eaux, la musique s'élève avec un petit quelque chose qui interroge nos souvenirs. Ça y est! Les nappes de brume font très Klaus Schulze. Les effets et les chants des synthés qui viennent font tout autant. Dépassant les 3 minutes, ces ambiances charment avec des chants de baleines astrales prises dans des nappes de brouillard gorgées de bruines. Et une belle séquence de rythme ambiant émerge après ces 3 minutes. Vanderson et Lambert y vont pour du Schulze afin de bien terminer les dernières visions du synthésiste Polonais eu égard à la Berlin School. Très magnétisant, le mouvement est dans du pur Schulze avec un séquenceur très Moondawn qui escalade ses 10 minutes à travers des nappes pleines de chuchotements et de délicates flûtes harmoniques. Les percussions qui s'ajoutent donne de la vélocité qui excite nos sens et les ambiances. C'est dans un décor électronique féérique que cette dernière partie de SEQUENCED THOUGHTS évolue. Et, régulier comme une horloge, le rythme franchit une nouvelle étape avec un peu plus de puissance et de vitesse alors que les ambiances suivent le pas sans traîner de la patte. Entre Moondawn et In Blue, pour l'aspect plus contemporain, Sequenced Thoughts Part 4 nous fait regretter cette décision de Vanderson de se concentrer dorénavant sur la EDM.

Sur 4 parties bien réparties sur ses 73 minutes, SEQUENCED THOUGHTS est une bombe d'émotions et de réminiscences sur l'art de la Berlin School et de ses évolutions au travers les âges. C'est un véritable tour de force que Vanderson et Lambert Ringlage offrent à nos oreilles. Et c'est à espérer que ce tandem revienne une fois de temps en temps nous refiler de si belles sensations. Sinon, c'est le cœur un peu triste et déjà nostalgique que je vous dis que cet album est tout simplement délicieux, onirique et hautement inspiré du point A au point Z. Chapeau messieurs pour cet album qui devrait défier le temps!

Sylvain Lupari (22/05/18) *****

SynthSequences.com

Disponible chez Spheric Music ainsi que chez CD Baby

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari