• Sylvain Lupari

VANDERSON: Synthetic Breath (2012) (FR)

Updated: Oct 11

Synthetic Breath est un bel opus qui explore les plus belles années de Klaus Schulze et Tangerine Dream

1 A Tribute to Tangerine Dream 6:00

2 Planet of Visions 12:01

3 Sunrain 7:00

4 Synthasy 9:54

5 Final Sequence 8:57

6 Psychedelic Brunch 15:08

Generator pl. GEN CD 025

(CD 59:09) (Berlin School)

La première fois que j'avais entendu Vanderson fut avec Visions que j'avais dégusté les oreilles incrédules. Maciej Wierzchowski rendait un splendide témoignage musical au berceau de ses influences; la Berlin School. Et SYNTHETIC BREATH s'inscrit dans cette même veine avec 6 compositions qui explorent les plus belles années de Klaus Schulze et Tangerine Dream. Excepté pour Synthasy, qui semble être un genre de remix de Tangram, le reste de l'album rouvre des phases abandonnées dont le continuel appétit des amateurs pour le genre et la perpétuelle inquisition des artistes influencés par cette période démontrent que la Berlin School n'aura de fin que lorsque la fin elle-même aura sa fin.

Les premières séquences qui sortent l'album de son silence semblent s'être égarées de Rubycon alors que A Tribute to Tangerine Dream amorce ce voyage à travers les étapes créatrices de la Berlin School avec un mouvement nourri d'ions indisciplinés. Ces ions qui palpitent et sautillent en tous sens apportent les nuances à un rythme fluide dont la force oscillatrice pousse contre les souffles apocalyptiques d'un synthé aux caresses lunaires. Une splendide ligne flûtée dessine les pans d'une mélodie surréelle emportée par les vents ocrés qui surplombent les permutations d'un rythme dont les racines auditives sont forgées dans les réminiscences de Ricochet. Des gazouillis électroniques forment le dialecte cosmique de Planet of Visions et son intro qui se laisse bercer par des vents d'éther. Ces vents dessinés dans les cordes de violon chimériques valsent dans un néant sombre parsemé de souffles et de bruissements éclectiques. Des séquences forgées dans des frappes aux sonorités de xylophone émergent un peu après la 4ième minute. D'autres séquences, plus scintillantes, encerclent cette première phase rythmique. Elles dansent et se dandinent pour une délicate phase harmonique minimaliste qui rêvasse sous les étoiles, rappelant ces fins mouvements séquencés de Klaus Schulze sur Body Love et Mirage. Ce beau mouvement sert de base à Sunrain dont l'intro ambiante affiche les contrastes planants du duo Mergener/Weisser, alors que le rythme lourd qui en découle permute subtilement afin d'embrasser des phases évolutives avec des séquences plus limpides. Des séquences légères et fluides qui gambadent sur les terres oniriques du Dream avec des nappes teintées de riffs mélodiques, des solos lyriques et des brises flûtées.

Après une toute autre vision musicale de Tangram en Synthasy, Final Sequence emprunte à nouveau les sentes de Klaus Schulze avec un très beau mouvement hypnotique où les séquences s'entrecroisent et sautillent dans leurs ombres sous une pluie de beaux solos qui nous ramènent dans le giron des belles années analogues de la Berlin School. De fines séquences de verres dansottent dans l'ombre de leurs frappes aux tintements de xylophone, guidant Psychedelic Brunch à travers ses influences Schulziennes. Une ligne de basse aux accords résonnants suit la tangente du mouvement séquencé qui offre son rythme lourd et monophasé à un synthé et ses superbes solos torsadés ainsi que ses souffles angéliques, poussant l'ascension hypnotique jusqu'aux frappes de percussions dont les claquements se perdent dans l'essoufflement de Psychedelic Brunch qui disperse ses 5 dernières minutes dans les vents plasmatiques de SYNTHETIC BREATH; un autre très bel opus de Vanderson qui, sans réinventer la roue, puise dans ses influences pour nourrir encore notre insatiable appétit pour un genre que l’on souhaite toujours intarissable.

Sylvain Lupari (01/08/12) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez Generator pl

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari