• Sylvain Lupari

AQUAVOICE: Memories (2009) (FR)

Bref un Cold avec plus de chaleur et de relief!

1 News of the World 5:20

2 Nostalgy 4:49

3 Dancing Snowflakes 5:05

4 Autumn 6:15

5 Labyrinth 8:38

6 Tycho.B 9:27

7 Old Ship 4:01

8 Memories 5:05

9 Lonelyness 4:34

10 North 7:12

11 News of the World. II 5:30

12 Mirror 4:30

Generator pl GEN CD 011

(CD 70:22)

(Abstract, ambient, IDM)

Après un album aussi syncrétique, abstrait et atonal tel que Cold, on était en mesure de se demander ce que pouvait bien nous réserver Tadeusz Luczejko. MEMORIES est le 8ième album de Aquavoice et le second sur Generator.pl. Et c'est ni plus ni moins une extension de Cold! Un album dont la multiplicité des collages sonores abonde dans une faune musicale hétéroclite où le statisme et l'abstrait sont en constante dualité avec de tendres harmonies, des rythmes à la Portishead et Spyra sur des passages ambiants qui n'envient rien aux univers de Brian Eno et celui plus électro-acoustique de Plastikman.

Des bruits de statisme grinçant chevauchent une boucle réverbérante en ouverture de News of the World. Des percussions aux claquements feutrés sonnent la charge sur une ligne de basse pulsatrice, formant un soft techno qui devient un bon rythme minimalisme entouré d'étranges dialectes d'une faune animale, jadis découverte par Johannes Schmoelling sur Wuivend Riet, et d'un mélange de dialectes exotiques. News of the World ouvre en force et sera le seul titre à offrir une bonne constance rythmique. North et News of the World II offrent des structures au doux rendement rythmique, mais ils sont plus étouffés et le rythme se développe graduellement, après de doux passages brumeux. Nostalgy, Old Ship, Lonelyness et Mirror sont des voyages familiers où le monde abstrait de Cold fusionnait avec des éléments sonores disparates dans un vase d'éther. Si vous avez aimez ce 7ième album de Aquavoice, vous allez adorer! Dancing Snowflakes offre une variante méconnue, un peu comme la pièce-titre, avec un léger rythm'bass groovy sur une cadence qui embrasse les effluves d'un jazz égaré dans ses propres sphères. Des titres très près des terroirs de Spyra. Avec ses tonnerres et ses ondées, Autumn, tout comme Labyrinthe, apporte une touche très mélancolique, voire morose à un univers sonore toujours vêtu de ses tonalités aussi variés que les époques visitées par une nuée d'artistes aux audacieux collages sonores. Après une lourde intro atonale où des voix d'un monde parallélisme côtoie les sonorités biscornues d'un univers syncrétique, Tycho B. adopte un doux ballant hypnotique aux légères pulsations noyées dans des résonnances torsadées et un synthé aux solos enjôleurs. Un titre qui subdivise sa structure pour embrasser une tendre et émouvante finale. Un des bons titres sur MEMORIES.

Après un Cold très introverti, où les rythmes étaient plus rares que l'oxygène sur la Lune, MEMORIES développe une douce enveloppe rythmique avec une multitude de nuances et d'émotions. Doux, les rythmes sont évolutifs et hésitent entre deux univers aux paradoxes cadencés en étant submergés d'une nuées d'effets sonores à la fois novateurs et standardisés par des groupes tels Portishead, Death in Vegas et Chemical Brothers (surtout aux niveaux des statismes de vieux 33 tours). Bref un Cold avec plus de chaleur et de relief de Aquavoice!

Sylvain Lupari (30/08/10) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez Generator.pl

189 views0 comments

Recent Posts

See All