• Sylvain Lupari

EL PRINCIPIO de NOXA: Hermeneutics (2021) (FR)

La musique est belle et sauvage avec ses phases ambiantes se transformant en rythmes...

1 Inside the Paradox 4:19

2 Fourteen Blocks of Dark Matter 13:05

3 Microclimatic Sphere 11:56

4 Lunar Coordinates 8:06

Cyclical Dreams Music - CYD 0027

(DDL 37:26)

(Ambient, Prog EM, Soundscapes)

L'herméneutique est la théorie de la lecture, de l'explication et de l'interprétation des textes. Sur HERMENEUTICS, le musicien Argentin Juan Cruz Astrada l'explique plutôt comme étant un chef d'orchestre qui conduit à la compréhension d'un message qui ne peut pas être exprimé dans notre langage quotidien. Mais qui parvient à l'exprimer musicalement à travers des espaces oniriques qui permettent de se déconnecter du connu. Cyclical Dreams étant un label sans frontières, autant géographique qu'artistique, propose un mini-album de 37 minutes où effectivement la beauté flirte dans son environnement atmosphérique avec une MÉ dont les nombreuses évolutions demandent un peu plus d'amour de la musique et de patience afin d'y découvrir et d'apprécier les charmes de HERMENEUTICS.

Inside the Paradox inaugure ce premier album de El Principio de Noxa avec une ligne d'oscillations pulsatrices dont l'excitement se fond dans une nappe de synthé sibylline. Cette nappe flotte comme un poème chuchoté au vent jusqu'à ce que des effets sonores dichotomiques l'ouvrent pour exposer un rythme stationnaire faisant courir ses ions sauteurs dans une zone démarquée par la pointe d'une ligne de synthé acérée. Cette pointe éventre les ambiances d'où s'échappent encore un menu de tonalités composites qui dépeignent un peu la vie à l'intérieur d'un paradoxe. La première moitié de Fourteen Blocks of Dark Matter est un joyau de tendresse avec des vents séraphiques qui portent un ruisselet d'arpèges coulant comme une harpe caressée par une main divine. On se laisser bercer par ce mouvement dont la ballant harmonique est comme cette horloge dans le dortoir des anges. Une guitare déroule ses accords et tisse des nappes de nostalgie sur ce paisible ruisseau du bonheur qui coule sans embâcles jusqu'à la 6ième minute. Seule avec ses nappes, la guitare arrive à la hauteur d'une zone de transformation gardée par des ricanements. La vision séraphique se transforme en une ambiance plus électronique avec des nappes de synthé aux impulsions secrètes qui se collent à un down-tempo émiettant peu à peu le désir de ses percussions afin de se réfugier dans une zone plus abstraite.

Microclimatic Sphere est un peu l'envers du décor de Fourteen Blocks of Dark Matter avec un rythme léger, genre un doux Jazz Lounge, plutôt attirant. Des échantillonnages de trompette embarquent dans ce titre animé par une bonne guitare acoustique. L'ouverture casse à la 3ième minute pour offrir une structure ambiante dominée par une vorace nappe de basse. Les ambiances sont donc tyrannisées par cette vision très King Crimson, avec la basse de Tony Levin avant que le titre ne plonge définitivement dans une longue phase ambiante nettement plus sibylline. Ainsi, les grattements que j'entendais dans l'ouverture de Fourteen Blocks of Dark Matter étaient bien réelles. Ils se font entendre aussi dans la violente ouverture Lunar Coordinates et son piano rebelle mâchant notes par-dessus notes. Par la suite nous entrons dans une zone ambiante avec un ancien carrousel de foire. Une phase d'un bon Berlin School ambiant s'agrippe à nos oreilles, conduisant à des ambiances de films de peur et finalement à une musique de jungle et de son rythme trépidant. Une dernière phase coupée par des ponts d'ambiances. Ah commeLunar Coordinates a voyagé… dans le pays de Frank Zappa!

Malgré ce dernier titre et son carnet de voyages de styles en styles, HERMENEUTICS de El Principio de Noxa est un album qui se laisse aimer sans trop de difficultés. La musique de Juan Cruz Astrada est plus belle que rebelle avec des beaux passages atmosphériques qui se transforment en rythmes bien imagés et imaginés.

Sylvain Lupari (18/07/21) ***½**

SynthSequences.com

Disponible au Cyclical Dreams Bandcamp

285 views0 comments

Recent Posts

See All