© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Sylvain Lupari

GLENN MAIN: Tribute To Jean-Michel Jarre (2016) (FR)

À mes oreilles épuisées, cet hommage est l'un des plus intelligents de ces innombrables remix et hommage à Jarre que j'ai entendus

1 Equinoxe Part 1 1:38 2 Chronology Part 6 6:42 3 Equinoxe Part 4 4:52 4 Oxygene Part 2 5:00 5 Equinoxe Part 7 3:54 6 Magnetic Fields Part 1 4:14 7 Magnetic Fields Part 2 3:58 8 Souvenir de Chine 3:58 9 Oxygene Part 4 3:28 10 Oxgene Part 11 4:31 11 Second Rendez Vous 4:18 12 Oxygene Part 7 3:47 13 Fourth Rendez Vous 6:03 AD Music| AD186CD

(CD/DDL 55:23) (Synth-Pop and Cosmic French School)

Je me trompe ou l'Halloween, la nuit des masques, est pour ce 31 Octobre? J'allume innocemment la question car Glenn Main a déjà trouvé son costume et se déguise en Jean-Michel Jarre le temps d'un album, TRIBUTE TO JEAN-MICHEL JARRE. Et laissez-moi vous dire que le costume lui va à merveille! L'influence du musicien français a toujours dirigée la musique de Glenn Main depuis qu'il a entendu Oxygene et Equinoxe à l'âge de 9 ans. Equinoxe Part I était son premier coup de cœur et le titre a joué sans arrêt sur son magnétophone. Quelque 20 ans plus loin et six albums à son palmarès plus tard, tous influencés par la musique de Jarre, Glenn Main brise la glace et se lance dans un album qui reprend les plus grands succès du célèbre musicien français. Oui! Un énième album hommage à la musique de Jean-Michel Jarre! L'os est qu'avec tous ces albums, officiels ou non, qui lui ont rendu hommage ou qui ont repris sa musique sous forme d'innombrable remix, restait-il encore de la place pour un autre album du genre? La question vous ai dirigé car je n'ai jamais réussi à blairer aucun de ces albums de reprises et ce peu importe les formes. Alors ce TRIBUTE TO JEAN-MICHEL JARRE de Glenn Main? Beh...Il passe un peu mieux.

Sans doute parce que nous avons l'infime conviction que c'est Jarre lui-même qui retouche, avec une extrême délicatesse, cette collection de 12 titres qui s'écoute assez bien je dois avouer. À tout seigneur tout honneur, c'est avec ce titre qui a tant obsédé le jeune Glenn Main Henriksen que s'ouvre cet album hommage à l'idole de sa jeunesse. Ce sont ces délicates vagues cosmiques, roulant et qui roulant sans arrêt, qui aiguisent nos oreilles avec l'ouverture de Equinoxe Part 1. Si les effets sont quasi similaires, le son des synthés nous rappellent que nous sommes dans un album hommage ici. Mais ça demeure bien fait. Combien de remix dance et trance qui ont été fait sur la musique de Jarre? La version de Chronology Part 6 appartient à cette catégorie. C'est du techno modéré avec un jeu du séquenceur qui exploite des tons organiques sur un beat vivant où la dance music et le techno pour zombies marinés flirtent à merveille. Les chœurs sont plus soyeux et les harmonies du synthé juste un peu différentes pour qu'on apprécie l'audace de Glenn Main. Et le séquenceur est très attirant! La version de Equinoxe Part 4 offre des saccades plus vives. Nous sommes toujours dans le territoires de la musique de danse où les harmonies sont tout près de l'authenticité. Equinoxe Part 7 est fait dans le même moule mais avec une approche plus sauvage. Les versions de Magnetic Fields Part 1 et Magnetic Fields Part 2 offrent aussi des structures de rythmes plus agressives, plus énergiques avec un très bon jeu de percussions, surtout dans Magnetic Fields Part 2. Et toujours, les harmonies sont rendues avec une juste précision. Ce qui étonne le plus sur cet album, c'est qu'on vraiment l'impression que c'est Jarre lui-même qui réinterprète sa musique. J'aime bien la version de Oxygène Part 2. Glenn Main réussit à garder l'essence cosmique tout en injectant un rythme de dance où je n'aurais pas honte de danser. C'est bien fait. Souvenir de Chine possède plus d'âme, de mélancolie ici que sur l'original. Pour moi, Oxygène Part 4 est un monument. Un gros morceau que Glenn Main ose réinterpréter et j'aime mieux l'original, quoique le synthésiste Norvégien s'y rapproche mais il y manque quelque chose, ou quelque chose est de trop. Oxygène Part 11 est le titre le plus trance, le plus trash de cette collection. Je ne sais pas si Glenn Main veut faire un clin d'œil à ces DJ et ces faiseurs de techno hyper modulé et bruyant, mais c'est très bruyant et assez énervant pour mes oreilles usées depuis 1958. Mais j'imagine que les amateurs du genre vont adorer. Second Rendez Vous, comme Fourth Rendez Vous proposent aussi ces structures de rythmes plus vitaminées que l'on reconnait un peu sur le tard. Les harmonies et les synthés restent toujours fidèles, notamment dans la finale festive de Second Rendez Vous. Oxygene Part 7 offre une approche plus danse ici. Je suis resté sans émotions, mais ça été la même chose pour l'original. J'ai beaucoup aimé par contre la version de Fourth Rendez Vous avec une approche du séquenceur pas mal plus audacieuse.

Donc, est-ce j'ai aimé ce TRIBUTE TO JEAN-MICHEL JARRE? J'ai trouvé ça bon, même que certaines reprises m'ont agréablement enchantées. Glenn Main effleure l'approche dance et techno mais sans déborder dans les interminables boum-boum qui dénaturent trop l'essence même des remix. Et c'est sans doute la grande force, du moins à mes oreilles, de cet album hommage de Glenn Main. Un des albums les plus intelligents dans ces innombrables remix et hommages à Jarre que j'ai entendu!

Sylvain Lupari (24/10/16) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez AD Music

2 views