• Sylvain Lupari

KLAUS SCHULZE: The Essential: 72-93 (1994) (FR)

C'est une belle compilation honnête qui se veut un très bon guide à un nouveau fan de Klaus Schulze

CD 1 (71:01) 1 Irrlicht, 1. Satz: Ebene (5:16) from Irrlicht 2 Totem (6:25) from Picture Music 3 Wahnfried 1883 (10:50) from Timewind 4 Floating (11:30) from Moondawn 5 Stardancer II (14:11) from Body Love Vol. 2 6 Ludwig II von Bayern (10:00) from X 7 Death Of An Analogue (12:15) from Dig It


CD 2 (70:36) 1 Weird Caravan (5:04) from Dig It 2 Freeze (6:38) from Angst 3 Miditerranean Pads (14:15) from Miditerranean Pads 4 Dresden Five (8:32) from The Dresden Performance 5 Brave Old Sequence (10:56) from Beyond Recall 6 Silence And Sequence (11:54) from Royal Festival Hall Vol. 1

7 The Dome Event (12:44) from The Dome Event Virgin France 393002

(CD 141:37)

(Mix of analog and digital synth music)

Considérant l'étendue de sa discographie, Klaus Schulze n'est pas un avide des compilations. Seulement 2 pour une 40taine de titres. Il y en a 2 autres; 1 pour la série des Dark Side of The Moog et Trailer pour le coffret de 50 cd The Ultimate Edition. Réalisé en 1994, THE ESSENTIAL 72-93 colle à la réalité de son titre.

Plus de 2 heures de musique qui couvrent les périodes analogues, digitales et échantillonnages de Klaus Schulze, le meilleur moyen de se faire une idée sur le style à choisir ou de connaître, superficiellement, les étapes évolutives de ce génie incontesté de la MÉ contemporaine. Le choix des titres est judicieux et assez représentatif de son matériel. Évidemment, ce ne sont pas les intégraux mais des segments en temps réel de la pièce. Exemple; sur Totem de Picture Music, c'est 6:25 de musique consécutive et non de segments collés et fondus pour rendre le titre plus commercial. Il n’y a pas de frimes, ni d’entourloupettes et aucunes modifications sonores, histoire d’embellir les titres. Seulement 2 cd pour retracer 20 ans de carrière c'est trop peu, un 3ième aurait été nécessaire puisque des albums comme En=Trance, Dune, Mirage, Blackdance, Cyborget autres sont absents. Des albums qui ont marqués une époque avec leurs sonorités particulières. Mais une compil reste un best of…donc faut le prendre comme ça vient, sinon on en finirait plus.

THE ESSENTIAL 72-93 est une compilation honnête qui vise juste à guider le nouveau fan de Schulze au travers styles et époques. C’est évident que d’en parler 13 ans plus tard, c’est comme arriver en retard. Certes! Mais le titre est encore disponible et Schulze, étant un artiste intemporel, se découvre à tous les âges.

Sylvain Lupari (16/02/16) *****

SynthSequences.com

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari