• Sylvain Lupari

MARTIN STÜRTZER: Far Beyond the Stars (2020) (FR)

Updated: Nov 15, 2021

Far Beyond the Stars est un voyage à travers des paysages atmosphériques avec de bons rythmes ambiants de Berlin School cosmique

1 Hydra 5:58

2 Sanguine Moon 7:37

3 Pleiades 7:25

4 Starburst 8:16

5 Velocity 6:41

6 Radiation 5:50

7 Third Planet 4:52

8 Jupiter Cyclone 6:58

9 Pulsar 6:08

Exosphere Signature Series – 01

(DDL 59:46)

(Cosmic Rock, Berlin School)

Vous aimez les sons? Ces ambiances de vieux films de science-fiction? Ou encore, un musique pour accompagner des paysages du cosmos, de ses étoiles et ses planètes? Martin Stürtzer est un musicien qui se spécialise en MÉ de source analogue et modulaire et dont les chemins l'ont amené à flirter avec le Dub Techno et le Dark Ambient. Mieux connu sous le nom de Phelios, le musicien de Wuppertal en Allemagne livre un premier opus sur l'étiquette américaine Exosphere. FAR BEYOND THE STARS propose une toile atmosphérique où les 9 titres promènent le voyageur-auditeur à travers des paysages du cosmos sans fin où nos oreilles visitent ce que son âme ressent dans une masse sonore irradiante de ses vents sablonneux. Les rythmes restent lents avec une vision de la Berlin School bien ancrée dans leurs progressions contre des mistrals cosmiques nourris d'implosions et de réverbérations, ainsi que d'une légère teinte de Dark Ambient. Un premier rendez-vous avec l'univers de Martin Stürtzer dans une superbe production haute-définition de ce label qui étend de plus en plus ses tentacules, et avec raison, dans l'univers de la MÉ contemporaine.

On débute cette découverte avec une onde venant de l'Ouest qui attire un immense mugissement des vents. L'ouverture est typique au modèle Berlin School ambiant. L'onde devient une ombre menaçante et multiplie ses ombres chinoises sur une muraille où les graines de sables ont cet impact de moduler des chants, les faisant même siffler. Tranquillement, Hydra prend la forme d'une masse sonore ambiante qui s'évapore dans le vide interstellaire. C'est dès le début de