• Sylvain Lupari

FaBIO SBRIZZI: Comunicare (2006) (FR)

Updated: Apr 12

SMO, Comunicare est le meilleur album de 2006 dans les domaines de la MÉ

1 Ipnoestasia 18:28

2 Ampipensieri I 9:15

3 Animus Musicorum 5:40

4 Leningrado 11:23

5 Respiro te 7:48

BIOnight Music

(DDL 53:24)

(Analog Berlin School)

Fabio Sbrizzi est le comparse de Mac, du duo Italien BIOnighT. D'ailleurs, c'est grâce à ce dernier si nous pouvons entendre cette œuvre solo qu'il voulait garder dans ses archives. Car COMUNICARE est différent au niveau artistique. Il y a peu de séquenceurs et toutes les notes minimalistes que nous entendons défilées, sont des sons conçus un par un par Fabio. Un travail remarquablement minutieux qui demande énormément de temps et qui donne des résultats étonnants. Ce qui est tout de même assez incroyable, surtout lorsqu'on écoute les premières notes de Ipnoestasia.

Elles sont agiles et résonnent comme des glockenspiels sur des pulsations croissantes aux intervalles irréguliers. Ces basse-pulsations forment des cercles de réverbérations approfondissant une impulsion harmonieuse et chaleureuse. Le rythme est fluide sur des percussions qui claquent et voltigent avec précision sur un mouvement de spirale hypnotique harmonieuse. Les accords se bousculent en cascades sur des nappes de synthé qui se déplacent en flottant sur un rythme tout de même assez aéré, créant deux visions rythmiques contradictoires. Un superbe synthé aux élans sensuels vogue en solitaire sur ce superbe Ipnoestasia une œuvre étonnante qui impressionne au plus haut point. Peu importe ce qu'il advient du reste de COMUNICARE, ce long titre vaut le prix du cd initialement réalisé chez SynGate. Mais ce n'est pas le cas puisque dès les premiers accords de Ampipensieri I nous sommes envoûtés par ce rythme minimalisme qui défile avec grâce. De superbes strates violonées ajoutent une profondeur romanesque à une MÉ qui augmente la cadence sur des notes tourbillonnant dans une sphère de plus en plus harmonieuse. Animus Musicorum est un titre aux modulations agressives, animé par des percussions et des pulsations explosives sur un mouvement dentelé. Tout le contraire de Leningrado; une procession qui évolue avec une guitare plaintive sur un mouvement ondulant aux nappes flottantes et harmonieuses. Sbrizzi assaisonne ce carrousel musical d'accords minimalistes et de solos aux effluves spirituels sur des strates progressives et enveloppantes. Une merveilleuse rêverie qui se termine sur des notes voltigeuses aux contours spiralés. Leningrado est un autre titre colossal. Écrite avec son copain Mac, Respiro Te est une impulsion linéaire avec un très beau synthétiseur qui oscille entre les sonorités d'orgue et d'accordéon. Sur le rythme d'une marche astrale avec des faibles intonations vocales qui se mêlent aux souffles harmonieux et flottants des synthés, Respiro Te s'éteint sur un violon.

Qu'on le veuille ou non, on est toujours influencé par la description d'un album avant de l'acheter. J'ai donc désenchanté lorsque j'ai lu que l'utilisation d'un séquenceur était à son minimum sur COMUNICARE. Le séquenceur étant synonyme de rythmes, de tourbillons musicaux multi sonores et bien d'autres choses, j'ai toujours cru en son essentialité. J'ai eu tort car bien sûr c'est un album fantastique que j'ai entre les mains. Un album puissant où Fabio Sbrizzi fait preuve d'ingéniosité et démontre un talent de compositeur inné. Un grand album qui contient plein de surprises, d'émotivité, de tendresse et de spiritualité. Tout ça, dans une enveloppe sonore des plus étonnante. Selon mes goûts parfois difficiles à préciser, COMUNICARE est l'album de 2006 dans l'univers de la MÉ. On le trouve maintenant sur le site de Mac.

Sylvain Lupari (11/12/06) *****

SynthSequences.com

Disponible au BIOnight Bandcamp

167 views0 comments

Recent Posts

See All