• Sylvain Lupari

STEPHAN WHITLAN: Sw;arf (2019) (FR)

n album plein de sons et de timbres de toutes sortes, tissés à partir d’un synthétiseur analogue modulaire. Pas de musique, seulement des sons”

1 Snakes - No Snakes

a 1943

b aeronought

c ecliptic

d inversion

e discrete interference

f .....there and back again

Groove Unlimited | GR-263

(CD 64:11)

(Ambiant, abstrait)

La musique tissée à partir des synthés Modulaire nous amène dans des territoires où l'imagination franchit un nouveau seuil. Et il y a des artistes qui repoussent constamment les limites de ces contrés, Stephan Whitlan est l'un d’eux. D'entrée de jeu, disons honnêtement que SW;ARF est un album difficile à dompter et qu'il s'adresse à un public friand des voyages sonores qui changent de formes et de timbres, au gré de notre imagination. Il y a de très bons moments, comme Inversion où les deux univers, l'abstrait et le mélodieux, fusionnent dans une approche éclectique qui commande toujours une grande ouverture d'esprit. Constitué en un long titre,