• Sylvain Lupari

Alio Die & Dirk Serries The Chapters of the Eclipse (2022) (FR)

Updated: Sep 20

Un des plus beaux albums de musique d'ambiances méditatives, tous genres confondus

1 Without the light of the sky, time is lost 23:39

2 The shadow is slow, the hour is fleeting 17:51

3 The sun from the point of view of the earth 19:34

Projekt PRO397

(CD/DDL 61:05)

(Ambient Music)

Un lointain grondement perce la muraille de mes tympans dès que Without the light of the sky, time is lost fait entendre ses premières vibrations méditatives. Des accords de guitare semblent traîner dans le décor en même temps qu'une combinaison synthé/guitare tisse de lentes ondulations dont les arabesques se fondent dans l'horizon comme les soupirs, les frôlements d'une main caressant notre joue. Ces ondes soupirent, pleurent et/ou murmurent ces secrètes incantations qui ont ce pouvoir de nous faire basculer dans l'oubli. La force de ce titre, sinon de l'album! Ces arcs sonores épousent les mêmes formes, ajustant leurs tonalités afin de varier la portée élégiaque de leurs murmures transcendantaux sur notre subconscient. Chaque seconde de ce titre en est investie. On ne peut ignorer cette fragile douceur dont la poésie sans mot devient l'allié de nos tourments comme de ces visions d'un passé où le bonheur nous semblait si évanescent. Tout y est! On a que se laisser berceau par ce grand ailé mirifique, un peu comme Frodon et Sam se faisait extirper des laves écarlates pour atterrir vers les cieux paradisiaques. C'est la vision qui me vient à l'esprit en écoutant cette magnifique oraison ésotérique minimaliste qu'est Without the light of the sky, time is lost. Ce très long titre de THE CHAPTERS OF THE ECLIPSE, quel titre approprié qui colle littéralement à ses 61 minutes, écoule ses presque 24 minutes dans une vision éthérée qui flirte avec les cendres du superbe Structures from Silence, plus particulièrement Reflections in Suspension. Pas pour rien que ce magnifique album a fait sa place dans ma section musique de nuit de mon iPod!

Ai-je déjà entendu une musique d'ambiances méditatives plus douces, musicales et plus saisissantes que celle-ci? Oui! Avec la musique de Steve Roach! Et pourtant ce n'est pas du Roach que mes oreilles ont entendu de ce très beau Without the light of the sky, time is lost. C'est la divine musique de Alio Die et de Dirk Serries, aussi connu sous le nom de Vidna Obmana, qui forment un duo plus que séraphique pour les besoins de ce très bel album qui nous provient du label Projekt Records. Composé et enregistré entre 2014 et 2022 dans les studios des deux musiciens en Italie et en Belgique THE CHAPTERS OF THE ECLIPSE propose 3 longs mouvements très méditatifs construits sur les mêmes bases, soit des arcs sonores qui se diluent dans une horizon musicale aux teintes diverses. Si nous prenons The shadow is slow, the hour is fleeting, le décor est plus sombre avec des bourdonnements parfois rauques qui donnent une texture de musique atmosphérique ténébreuse à la musique. Les arabesques ont toujours cette texture de synthé et de guitare qui pleure, comme souffre ici, dans un panorama musical plus sombre. On entend plus la guitare gémir dans The sun from the point of view of the earth. Les subtils bourdonnements actifs dans le décor simulent une lente procession qui nous invite à une plus profonde introspection. Alio Die et Dirk Serries ne pouvaient trouver une meilleure façon de conclure un album d'une telle envergure. Chapeau messieurs! THE CHAPTERS OF THE ECLIPSE s'invite dans la catégorie des plus beaux albums de musique d'ambiances méditatives, tous genres confondus. Oui, un superbe album!

Sylvain Lupari (29/08/22) *****

SynthSequences.com

Disponible chez Projekt Records Bandcamp

162 views0 comments

Recent Posts

See All