• Sylvain Lupari

Craig Padilla: The Light in the Shadow (2006) (FR)

Updated: Aug 18, 2019

“Light in the Shadow est un long titre qui évolue très lentement sur un mouvement flottant avec un synthé discret et des chœurs à peine audibles”

1 The Light in the Shadow 63:33

Spotted Peccary Music SPM 1403

(Ambient Music)

Un nouvel album de Craig Padilla est toujours un évènement pour les amateurs de MÉ ambiante, l’une des forces du synthésistes Américain. À ce niveau, THE LIGHT IN THE SHADOW est une réussite. Comme sur Vostok, paru en 2002, Craig Padilla propose un seul titre d’une durée de 63 minutes. The Light in the Shadow est un long titre qui évolue très lentement. Un long mouvement flottant sur un synthé discret et des chœurs à peine audibles. Sans rythme, cette longue procession atmosphérique évolue sur un mouvement linéaire presque lisse. Seules de fines ondulations courbent la ligne musicale qui émet des signes vitaux lorsque des effets sonores font grimper son intensité. Un léger tourbillon secoue la structure relaxante avec de fines impulsions d'un univers aquatique qui me rappelle de vagues moments passés en écoutant Michael Stearns sur M’Ocean. Très dense et moulant, le synthé imbibe ce passage de belles strates intenses qui mordent à belles notes sur cette superbe structure ambiante. Le long parcours de The Light in the Shadow survit à la monotonie, avec de belles vagues sonores qui réussissent à modeler un léger tourbillon. Parallèlement une belle mélodie spatiale s’installe en douceur, rapprochant l’effet de vagues qui ouvre une modulation tourbillonnée vers la 45ième minute. Les notes tournoient lentement, dégageant un air mélodieux avec d'étonnantes variations. Un mouvement spiralé où les accords et une multitude de boucles mélodieuses virevoltent sur des modulations synthétisées qui s'éteignent doucement sur les souffles délicats de l’ouverture.

THE LIGHT IN THE SHADOW est sans doute un des titres les plus calmes et sereins de Craig Padilla. Une longue kermesse ambiante où les atmosphères sont scellées par la quiétude des mouvements d'une lenteur sédentaire. Amateurs de musique ambiante, à vos écouteurs! The Light in the Shadow va vous envelopper, comme les strates multicolores de cette dernière œuvre de Craig Padilla.

Sylvain Lupari (08/02/07) *****

SynthSequences.com

Disponible au Spotted Peccary Bandcamp

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari