• Sylvain Lupari

DETLEF KELLER: The Breakfast Event (2016) (FR)

The Breakfast Event est une longue route musicale qui présente les multiples facettes de Detlef Keller

1 Eleven Years Later 45:52 Manikin ‎| MRCD 8006

(CD 45:52) (Minimalist Berlin School)

Detlef Keller figure parmi un des secrets les mieux gardés de la scène Berlin School. Fidèle complice de Mario Schönwälder depuis 1996, on oublie qu'il a aussi une carrière solo qui l'a amené à produire 8 albums depuis The Story of the Clouds en 1994. C'est aussi l'homme derrière M.O.B.S. (Man Of Berlin School) qui a réalisé le splendide Aus Dem Nichts en 2014. Album qui a passionné le petit univers de la Berlin School à cause du caractère secret de son concepteur et de la qualité de la musique. THE BREAKFAST EVENT, qui vient après le séduisant Harmonic Steps paru en 2005, est l'enregistrement d'une des rares performances en solo que Detlef Keller donnait dans le cadre du prestigieux Schallwende EM-Breakfast à Bochum le 6 Décembre 2015. Et comme le dit si bien Detlef, l'essence de la musique est d'amener la joie!

Eleven Years Later est un long mouvement minimaliste qui présente toutes les facettes de l'univers Detlef Keller. La musique est douce et harmonieuse et suit différentes petites étapes qui nous mènent à sa conclusion. Une nappe aux parfums d'éther et aux flottantes harmonies sibyllines ondoient parmi les résonnantes réverbérations d'accords juteux, amenant l'introduction de Eleven Years Later dans ses territoires les plus sombres. Des accords plus lumineux y tintent, tentant de sortir ce long fleuve minimaliste de son torrent ténébreux. Et une séquence très fine danse auprès de ces accords alors que des tintements de carillons ajoutent une touche plus délicate. Le tapis harmonique s'installe avec ces accords cristallins. Et le mouvement de la séquences fige une rythmique mélodique hypnotique avec une teinte de voix flûtée dans sa suite de sautillements. Une ligne de basse s'ajoute. Elle mâchonne le rythme délicat avec de petits sauts et de délicates pulsations. Et le rythme sautille doucement avec des éléments qui s'ajoutent et forgent un genre de hip-hop morphique. Eleven Years Later suit sa courbe minimaliste avec de petites intermèdes ambiantes où le temps s'arrête autour des larmes d'un synthé. Les détails comptent ici et Detlef Keller ajoute constamment des éléments de rythmes et des solos très aériens qui s'entortillent autour d'une cadence minimaliste toujours gentiment sautillante. Après un passage plus ombrageux autour des 19 minutes, Eleven Years Later épouse une tangente plus fluide avec une série de séquences scintillantes qui sautillent vivement, comme les milles reflets d'un soleil radiant sur la surface d'une eau paisible. Le synthé étend des nappes sibyllines et le mouvement des séquences déjouent l'oreille avec de fines nuances dans son écoulement rythmique. Même rayonnant de ces séquences, la phase est plutôt en mode ambiante comme du bon Berlin School cosmique. Nos oreilles béates, notre ouïe suit cette brillante phase de séquences jusqu'à ce que des battements structurent le rythme qui nous fait maintenant rouler du cou. Les nappes de synthé sont apaisantes et ont un peu de Jarre dans leurs parfums. Des violons se pointent et nous sommes dans les ambiances Repelen. Et toujours ce séduisant jeu des séquences qui défilent entre nos tympans avec tous les charmes d'une MÉ magnétisante. Et le rythme devient plus entraînant après la barre des 30 minutes. Les violons accordent leurs harmonies avec les séquences et les ambiances cosmiques, sur-dimensionnant la profondeur de Eleven Years Later dont les changements de peau se font toujours en subtilités. Ouais...Un foutu bon titre qui se termine par ce mouvement de séquences qui a titillé notre ouïe tout au long de ce long titre de Detlef Keller qui en fin de compte n'as absolument rien à envier à Aus Dem Nichts. C'est très beau et effectivement, l'essence de la musique st d'apporter la joie. La joie d'entendre quelque chose d'aussi beau et rafraichissant que ce THE BREAKFAST EVENT!

Sylvain Lupari (16/05/16) *****

SynthSequences.com

Disponible au Manikin Bandcamp

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari