• Sylvain Lupari

FANGER & SCHÖNWÄLDER: Analog Overdose 4+ (2007) (FR)

Une suite légitime à l'un des très beaux albums Berlin School des années 2000

1 Frankfurt Breakfast 19:46

2 Berlin Lunch 25:31

Manikin Records MRCD 7083

(DDL 45:18)

(Berlin School)

Prolifique comme toujours, Fanger & Schonwalder réalise une courte suite au Analog Overdose 4, en ajoutant laconiquement le signe + à ce CD de 45 minutes. Encore là, le duo offre de la pure magie Berlin School. Une lourde séquence, digne de Body Love, perce une intro fortement tétanisée de Frankfurt Breakfast. Le rythme est moulant et serpente une cascade sonore truffée de belles nappes mellotronnés et des solos flûtés. Nous sommes en plein territoire AO. La texture sonore est superbe et baigne dans une ambiance cadencée où flûtes, solos de synthés et séquences hypnotiques façonnent une structure musicale qui graduellement s'essouffle pour pénétrer une zone atmosphérique vers la 12ième minute. Une zone emphatique exquise où les séquences permutent vers un néant sonore troué de spasmes musicaux aussi éclectiques qu'étonnant, livrant une finale soporifique, comme à la belle époque des années 70. Du Klaus Schulze et du Tangerine Dream de grand cru. Ce voyage revival se poursuit avec Berlin Lunch. Une longue pièce où le duo par excellence de la Berlin School en ce moment offre un titre ronflant. Intro pondérée par des arpèges lents et résonnants qui baignent dans une atmosphère nébuleuse. Lentement, le rythme prend forme sur une douce séquence sautillante qui arpente une douce route empreinte d'une flûte mélodieuse. Berlin Lunch progresse lentement, noyé de striures synthétisées qui se mêlent langoureusement à des violons mellotronnés sur une cadence hypnotique tempérée. Les vieilles odes mellotronnées des années 70 viennent hantées les derniers parcours avec de superbes arrangements et une profondeur inouïe, faisant de Berlin Lunch l'un des meilleurs titres d'une Berlin School contemporaine cette année.

ANALOG OVERDOSE 4 + poursuit la tradition Berlin School que l'on retrouve sur AO4 De la grande musique aux aisances hypnotiques, quoique fluides par instants, sur des longs mouvements aux douces et savoureuses perturbations comme à la belle époque des années vintage. Un beau et percutant voyage musical.

Sylvain Lupari (24/12/07) *****

SynthSequences.com

Disponible au Manikin Bandcamp

157 views0 comments

Recent Posts

See All