© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Sylvain Lupari

GLENN MAIN: Live in Dortmund (2017) (FR)

“Un très bon choix de 14 titres légèrement refaits avec une nouvelle vivacité dans les tons et les rythmes qui devrait plaire aux fans d'un bon style Synth-pop”

1 Message from Me 4:38 2 Echoes from the Past 5:18  3 Remembrance 4:42  4 Electronic Secrets Part IV 4:42 5 Memory Shift 5:19 6 Electronic Secrets Part I 6:38 7 Crying 4:26 8 Promethium 4:56 9 Message to Poland 3:46 10 Ripples 4:31 11 Iceman’s Melody 4:12 12 Ice Tunes 5:11 13 Heart and Soul 5:38 14 Message to You 4:26

AD Music ‎| AD187

(CD/DDL 67:39)

(Jarre Synth-Pop style)

Glenn Main est tout un showman! Un entertainer comme on dit, qui s'est faire bouger son public en spectacle avec un judicieux choix de titres. Il ne copie pas seulement le genre musical de son idole, il veut faire une aussi bonne impression en concert que Jean-Michel Jarre…avec les moyens du bord. LIVE IN DORTMUND fut enregistré lors d'un concert au Kulturkirche à Dortmund (Allemagne) le 6 Février 2015 et propose une très belle collection de 14 titres pigés dans la discographie de Glenn Main. De Electronic Secret à Into the Blue, qui devait sortir quelques 4 mois plus loin, la musique est restituée avec une touche plus actuelle, Electronic Secret étant sorti en 2008, et surtout un rafraichissement au niveau des séquences et avec une rythmique plus ajustée à une musique performée en concert. C'est accompagné de son fils, Nickolas Main, que le synthésiste Norvégien défile une série de titres qui nous donne le goût de bouger des hanches ou sinon danser. Il n'y a pas de moments d'ambiances ici mais quelques titres très mélancoliques qui sont bien insérer ici et là, donnant un second souffle à une rythmique qui reste enlevante dans son genre de synth-pop électronique à la Jarre. On y sent les influences de ce dernier tout partout, notamment les albums Oxygene, Les Chants Magnétiques et Revolutions avec ces percussions qui sonnent comme des coups de marteau sur une enclume. Ce qui est intéressant c'est que les titres ne sont pas une copie exacte de ce que nous entendons sur les albums en studio. L'ossature reste la même, mais la structure des effets et des harmonies, à quelques endroits, diffère quelque peu alors que le rythme est rendu avec plus de force et plus de vivacité dans les séquences à certains endroits, particulièrement lors des 4 derniers titres où Torsten Abel se joint au duo Main.

Je ne suis pas vraiment un adepte de la musique de Glenn Main. Je pense qu'il cherche trop à imiter Jean Michel Jarre et lorsqu'il y arrive, ça me donne toujours le goût d'écouter du Jarre. Mais il a su créer, au fil de sa discographie, des titres qui accrochent et se détacher de l'étiquette imitateur pour nous donner un très bon album en Into the Blue qui se veut plus personnel. Donc, la collection des 14 titres de LIVE IN DORTMUND est créée pour plaire à un public qui aime les tubes commerciaux de Jarre. Une musique qui accroche avec de bons rythmes et de bonnes mélodies. Ça s'écoute très bien et l'actualisation des titres de Electronic Secret et Message donne une bonne dose énergique aux titres sélectionnés de ces 2 albums. Initialement, l'album devait se nommer The Live Best Of…Et c'est exactement ce que nous avons ici!

Sylvain Lupari (20/07/2017) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez AD Music

6 views