• Sylvain Lupari

LENSFLARE: Sonic Architecture (2018) (FR)

Updated: Oct 5

Les paysages ici changent constamment tout en stimulant une écoute qui révélera de belles choses si on a ce penchant pour une musique électronique plus exploratoire

1 Cycling 12:31

2 Through 13:42

3 Infected 11:00

4 Waves 11:08

Lensflare Music

(DDL 48:23)

(Vintage Berlin School)

Une nappe de synthé aux harmonies inachevées se lèvent pour infiltrer nos oreilles d'une tonalité équatoriale. D'autres nappes fusent avec la même chaleur et la même oisiveté, donnant à Cycling une ouverture d'ambiances où le fin côté granuleux de la brume ajoute une touche ésotérique. Construit autour de 4 titres qui explorent plus le caractère ambiant de la musique électronique, SONIC ARCHICTECTURE représente assez bien le sens et la profondeur de ce troisième opus de Lensflare en 2018. Un mouvement du séquenceur sculpte un rythme galopant. Un rythme qui cavale derrière une lourde masse de nappes et de quelques lignes décoratives dessinés par un synthé qui flirte avec une approche psychédélique. Nerveux et pourtant fougueux, ce rythme puisé dans les armoiries de Tangerine Dream déploie une figure saccadée qui sautille sur place derrière des effets de gargouillements aquatiques avant de se fracturer et ainsi libérer une ligne plus lumineuse qui tournoie avec une chorale venue de nulle part. La vélocité du rythme reste néanmoins étouffée en arrière-plan alors que les effets et la masse sonore réduisent à néant les chants séraphiques afin de guider Cycling vers ses derniers battements. Through, de même que Infected, sont construit sur les mêmes bases, soit de longues introductions d'ambiances nappées d'une approche plus psychédélique des synthés. Délicieuse avec ses nappes flottant dans un bassin de souffles, de brises et de larmes d'un synthé en mode; faisons pleurer des feuilles de métaux tordues, l'ouverture de Through me projette dans l'univers de Chronos, bruits étranges en plus. J'entends des murmures moqueurs derrière ce placenta sonore d'où sortira une belle ligne oscillatrice qui ajoutera plus de luminosité à la deuxième partie de Cycling.

Ambiances cosmiques qui étend un lourd manteau de sons dans un corridor céleste, Infected n'est pas vraiment loin de la vision de son titre. Son introduction fait très Klaus Schulze des années analogues avec de bons effets qui vont et viennent comme des vagues dans un océan sans fond, ni structure. Le mouvement du séquenceur s'éveille autour de la 5ième minute en faisant galoper ses ions qui courent en tous sens, tout en structurant une probable ligne directrice d'un rythme atypique. Encore ici, les effets et les lentes nappes qui tournoient comme une tornade à naître étouffent une structure de rythme tout en épousant sa forme. Ces effets croissent avec une nette intensité qui atteint son paroxysme dans une finale où le rythme s'est perdu quelque part. Les arcs de sons qui flottent avec un léger mouvement de ressac ou de réverbérations dans les courbes sont au cœur du pacifique voyage de Waves. Le mouvement du séquenceur sculpte un rythme bondissant avec un filet stroboscopique harmonieux dans un décor où les effets sonores de science-fiction et de tempêtes d'aurores boréales entrecroisent leurs éléments dans une tempête géo-sonique. Le ciel s'éclaircit sur de bonnes périodes, révélant un mouvement du séquenceur plus harmonique dans une phase plus éthérée. Et comme les 3 autres structures dans SONIC ARCHICTECTURE, les paysages changent constamment avec leurs différences, légères ou énormes, tout en stimulant une écoute qui dévoilera de belles choses si on a ce penchant pour une musique électronique plus exploratrice, voire plus expérimentale avec de fines fragrances de Klaus Schulze, pour les ambiances, et Tangerine Dream, pour les évolutions des rythmes séquencés. Le côté psychédélique quant à lui provient des différentes teintes et architectures soniques de Andrea Lensflare Debbi qui s'inspire de la période Ohr des années 70.

Sylvain Lupari (25/08/18) ***½** SynthSequences.com Disponible au Lensflare Bandcamp

35 views
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari