• Sylvain Lupari

MIND OVER MATTER: Music for Paradise (1987/2007) (FR)

Updated: Apr 8, 2020

Cet album est la porte d'un fascinant univers astral qui propulsera Klaus Hoffmann-Hoock dans le firmament des noms incontournables de la MÉ

1 Paradise 22:29 

a) Being One (Air) 6:54  

b) One Being (Water) 4:43  

c) Changes of Being (Fire) 4:37  

d)  Being Home Again (Earth) 6:15  

2 The End of Time 9:19  

3 Kandy Sweets 6:14  

4 The Silence 7:14

5 Ganga (The Live Version) 10:20  

6 North Star 4:48

IC 80.059 (LP 48:54)

IC 872359-2 (CD 64:06)

(Ambiant, spirituel, tribal et Berlin School)

Enfin une première chronique de Mind Over Matter sur Synth&Sequences. Et quoi de mieux que de débuter avec le tout premier album; MUSIC FOR PARADISE. Mais parlons avant tout de l'homme derrière ce projet; Klaus Hoffmann-Hoock, aka Cosmic Hoffmann, dont les premiers pas en musique furent guidés par la guitare et la batterie. C'est en entendant du rock symphonique que le guitariste Allemand, né à Duisburg en 1951, s'est découvert une passion pour les claviers et les synthétiseurs, mais surtout pour le Mellotron dont l'ouverture de Watcher of the Sky de Genesis l'avait totalement enchanté lors d'un concert en 1972. Après avoir joué avec le groupe allemand Alma Ata à la fin des années 70, il met sur pied le groupe Cosmic Hoffmann à l'aube des années 80. Et puis lors d'un voyage en Asie, il créa Mind Over Matter en 1986. La musique s'inspirerait des essences spirituelles Hindoues et serait une aventure sonore sensorielle pour l'imagination dont les premières lignes émanaient de cette longue composition que