• Sylvain Lupari

MYTHOS: Surround Sound Offensive (2008) (FR)

Surround Sound Offensive est un album fort et un objet d'une curiosité auditive qui plaira aux oreilles audacieuses

1 S.S.O.-I 4:58

2 S.S.O.-II 5:29

3 S.S.O.-III 3:47

4 S.S.O.-IV 5:20

5 S.S.O.-V 4:44

6 S.S.O.-VI 5:58

7 S.S.O.-VII 6:34

8 S.S.O.-VIII 4:19

9 S.S.O.-IX 4:05

10 S.S.O.-X 5:28

11 S.S.O.-XI 7:28

Mythos Music | 261051

(CD 58:10)

(Electronic Rock)

Pionnier de la musique contemporaine, progressive et électronique allemande, Stephan Kaske ne fait jamais les choses à moitié. SURROUND SOUND OFFENSIVE est le premier d'une série d'opus où cet excellent compositeur et synthésiste explore le dynamisme sonore du Surround Sound multipistes Dolby Pro Logic 8. Une œuvre qui prend toute sa dimension sur un système de son plus qu'adéquat.

Dès les premiers roulements de SSO I on saisit la dimension sonore de ce 19ième opus du synthésiste Allemand. Percussions symphoniques sur un synthé qui jacasse avec vocodeur dans une faune sonore aux mille et une richesses orchestrales. SSO I ouvre la porte à l'harmonie parfois complexe, mais étonnamment accessible, de SURROUND SOUND OFFENSIVE. Onze titres qui allient les subtilités ambiantes à des séquences bourrées de rythmes imprévisibles. SSO est une boîte à surprise qui surprend à mesure que nos oreilles croisent chaque piste. Le côté mélodieux de Mythos y est toujours présent, mais chaque douceur est aromatisée de sonorités bigarrées où les orchestrations se moulent aux étrangéités sonores comme sur SSO II; une douce ballade électronique qui progresse sur des orchestrations aux sifflotements qui ne sont pas sans rappeler le légendaire Tomita. Une ballade accrocheuse et riche en effets sonores qui dévie sur un rythme plus accentué, comme SSO IV, SSO VIII, les splendides et riches SSO V et SSO X. Au-delà des ballades qui accrochent les rêveries, Mythos aime toujours étonner par des compositions complexes aux déroulements inattendus comme sur le lourd et atmosphérique SSO III, SSO VI et son étrange rythme amphibie sur un superbe séquenceur, SSO VII, le technoïde SSO IX et l'imprévisible SSO XI.