Search
  • Sylvain Lupari

OPERA'S SPACE: Aus-Flug (2016) (FR)

“Une pléthore de tons et de sons hétérogènes dans une bonne diversité de genres en MÉ, Aus-Flug ravira à coup sûr ceux qui aiment la musique plus expérimentale”

1 Bauchlandung 2:13 2 Spacecamp 6:05 3 Passage 6:15 4 Kurskorrektur 5:26 5 Plasmaspur 5:20 6 Interferenzflug 5:34 7 Weltraumbahnhof 7:14 8 Mutantenjazz 6:36 9 Wurmlochkoller 6:43 10 Teilchenentschleuniger 7:12 11 Gravitation 4:32 12 Treibkraft 6:31 SynGate-Luna | CD-r pf15

(CD-R/DDL 69:44) (Neo Psychedelic Cosmic Rock)

Des tintements de mini gong et de clochettes courent après les ombres d’une ligne de basse dont la fluidité n’a d’égal que son air menaçant. Et puis des bruits! Beaucoup de bruits. Des dialogues cybernétiques mélangés avec des grincements de métal en douleur et des fuzz-wah-wah de guitares un brin psyché ornent un paysage sonore où une quiétude tibétaine lutte avec des démons. Si je vous dis Peter Farn, ça sonne une cloche? Eh bien c’est l’homme derrière cet étrange groupe Opera's Space. AUS-FLUG est un premier album qui transcende ses œuvres en solo en injectant beaucoup de couleurs à son univers déjà pas trop facile à saisir.

Après la courte introduction de Bauchlandung, Spacecamp nous plonge dans un cosmos où des bruits de jeu vidéo trouvent refuge dans un surprenant mid-tempo morphique alimenté par une basse qui crache son venin dans les harmonies évasives d’une guitare à la recherche de son âme. Des voix? Il y en a! Elles décorent un univers de psychose sonique où chaque instrument possède son dialogue, créant un plaque tectonique sonore qui n’a pas à rougir devant la pléthore de langages de la Tour de Babel. Ce refuge pour tonalités en extinction est à la grandeur de cet étonnant album qu’est AUS-FLUG. Étonnant à cause de sa palette de sons et de tons, mais aussi par sa grande diversité au niveau des rythmes, situant l’album entre du Rock Cosmique, du Krautrock et de l’ambiant toujours psychédélique. Comme Passage et sa douce flûte qui semble irréelle dans cet univers sonore en décomposition. Kurskorrektur offre une structure de rythme parfois bondissante et parfois plus tranquille dans une enveloppe un brin tribale. Les bruits? Toujours ils sur-dimensionnent une approche harmonique qui est plutôt séduisante ici. Et ainsi défile l’univers très particulier de AUS-FLUG. On a droit à du fascinant acid jazz-rock à la King Crimson sur des titres tel que Interferenzflug, les percussions sont très bonnes ici, Plasmaspur, qui flirte avec de l'Électronica et Gravitation. De l’ambiant sur fond de Jazz avec Mutantenjazz et le très musical Teilchenentschleuniger qui est un très bon titre. On a aussi droit à de la musique douce et relaxante qui est à la limite de l’expérimentation des sons avec Weltraumbahnhof, un autre très bon titre ici, Wurmlochkoller et finalement le genre un peu Funk de Treibkraft. Une mosaïque de rythmes et de genres sur fond de musique néo-psychédélique, AUS-FLUG est un album qui s’adresse avant tout à un public friand de musique expérimentale. Mais un plus large public y trouverait son compte, tant les frontières entre l’abstrait et la musicalité s’emmêlent délicieusement sur certains titres. Faisant de cet album aussi dérangeant que surprenant une agréable surprise qui se dompte assez facilement. J’ai bien aimé. Et la faune sonore est immensément enveloppante à l’air libre. Donc un album qui puise toute sa richesse sans écouteurs, quoiqu’il soit tout à fait charmant avec elles.

Sylvain Lupari (24/11/16) *****

SynthSequences.com

Disponible au SynGate Bandcamp

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle