• Sylvain Lupari

SEQUENTIAL DREAMS: Metamorphic Waves (2017) (FR)

“Du solide et très entraînant E-Rock, genre Force Majeure de Tangerine Dream, cet album doit être le plus personnel de Ron Charron”

1 The Last Ship 9:00 2 Beyond Darkness 11:38 3 The Submariners 9:36 4 The Search 10:08 5 The Island 11:44 6 Antarctica Base 10:20 Sequential Dreams

(CD/DDL 62:26) (Electronic Rock & Berlin School)

Cette fois-ci, Ron Charron a jeté les bases de METAMORPHIC WAVES en solitaire. Pas de collaboration venant des 4 coins de la planète et ça lui va plutôt bien. J'oserais même avancer que ce dernier album de Sequential Dreams est le plus inspiré et le plus inspirant album du projet du musicien québécois. Les essences de Tangerine Dream y sont encore présentes, notamment celles d'Edgar Froese avec une utilisation accrue d'une guitare qui est aussi mélancolique que dans les structures de Dalinotopia, je pense entre autres à The Island et son approche plus inspirée par la Sonic Poem Series. Mais peu à peu on sent un détachement. Nous sentons cette volonté qu'a Ron Charron de se libérer des emprises de ses inspirations afin d'avoir sa propre signature. Et à ce niveau, on peut dire METAMORPHIC WAVES fait un grand pas en ce sens.

The Last Ship débute par une mer agitée de ses ondes oscillantes. Elles grondent et résonnent, avalant même les charmes d'un léger et petit serpentin de séquences qui perd son éclat. Quelques 45 secondes plus loin, une ligne du séquenceur bondit avec des ions qui dansent librement. Les percussions qui arrivent confirment l'approche spasmodique du rythme qui explose avec des salves de guitare. Des accords sombres et d'autres arpèges plus vivants se chamaillent en