• Sylvain Lupari

TRIPLE S: Poles (Remastered 2021) (FR)

C'est tout un album que mes oreilles avaient largué depuis plusieurs années

1 Ninety Degrees South 11:10

2 Erebus Ice Tongue Maxx Part 7:10

3 Erebus Ice Tongue Erik Part 6:23

4 Shackleton Ice Shelf 5:56

5 Mount Elsworth 10:19

6 Pole of Inaccessability 16:33

7 Aurora Borealis 7:12

8 Arctic Finale 7:05

9 One Ton Depot (Bonus Track) 6:31

SynGate CD-R TS01

(DDL 78:22)

(New Berlin School, E-Rock)

Un des bons coups de SynGate en 2021 fut d'avoir réalisé une version remasterisée de l'excellent album POLES. Ce qui me surprend le plus, en lisant sa petite histoire, est que personne autour de Pleasure Sound Music, le label d'Erik Seifert, avait pensé que l'album serait un jour en rupture de stock. C'est pourtant ce qui s'est produit! Pourtant, l'album avait eu une bonne critique. Je me souviens d'avoir écrit ceci à l'époque; J'ai plutôt l'impression d'entendre un album de Maxxess écrit par Erik Seifert, car on ne peut nier la touche poétique du synthésiste Allemand qui s'entend et se sent tout au long de POLES, un album qui plaira tant aux amateurs de Mike Oldfield (The Song of Distant Earth), Code Indigo, Erik Wollo que Pyramid Peak. Une belle brochette de styles, faut avouer…On peu lire la chronique au complet en cliquant sur ce lien

Donc 10 ans plus tard, jour pour jour, POLES a une seconde vie et les fans de musique électronique (ÉM) qui ont passé à côté de cet album ont une seconde chance pour mettre la main sur un des meilleurs albums de sa génération. Est-ce remasterisé pour vrai. Oui! Et ce n’est pas juste au niveau du son, qui est aussi plus polarisant et plus dynamique. Les effets de glace se brisant et les effets organiques sont plus accentués, mieux isolés afin de mieux les entendre. Remarquez, l'effet peut aussi bien venir de l'accentuation de son enveloppe sonore. Mais j'y ai entendu des différences, et un des bons points est sans doute l'ouverture de Shackleton Ice Shelf où la restitution sonore est pareille comme si nous sommes sur les banquises. Il y a aussi la guitare de Max Schiefele qui est nettement plus éclatante, avec un soupçon de David Gilmour dans son jeu, c'était moins apparent sur la première édition. L'édition remasterisée de SynGate vient avec un titre en prime, One Ton Depot. Je vous le dis d'emblée, ce n'est pas le genre de titre qui va pousser ceux qui possède l'album à se le procurer de nouveau. La musique, comme le rythme, c'est léger. Un délicat up beat centré encore une fois sur la guitare de Maxxess qui roule accords et riffs pour les perdre dans une finale atmosphérique qui flirte la distance de deux minutes. Donc, rien pour écrire à maman! Par contre, si vous ne possédez pas ce POLES, SynGate vous offre la chance de vous reprendre. Disponible seulement en téléchargement, c'est tout un album que mes oreilles avaient largué depuis plusieurs années. Il est dorénavant dans mon lecteur réseau 😊!

Sylvain Lupari (01/12/21) *****

SynthSequences.com

Disponible chez SynGate Bandcamp

169 views0 comments

Recent Posts

See All