• Sylvain Lupari

VARIOUS: Silver 25th Anniversary-Selection of Electronic Rarities (2016) (FR)

Voici une autre très belle compilation des voûtes de Spheric avec de la nouvelle musique d'artistes qui l'ont guidé hors de l'inconnu”

1 Late Evening (Joel Fajerman) 3:28 2 AtmoSPHERIC (Robert Schroeder) 6:30 3 Starlight (Klangwelt) 7:52 4 Edison’s Legacy (Axess) 9:57 5 Ambient Garden (Vanderson) 5:25 6 In hellem Blau (Rudolf Heimann) 5:26 7 Room Caught in a State of Longing (Mesmerised) 4:12 8 Art of the Sound Part 3 (Bertrand Loreau) 6:48 9 The Breeze (Klaus Schulze) 5:30 10 Silver (Lambert) 4:20

Spheric Music | SMCD 9025

(CD 59:09) (V.F.) (Berlin School, EDM, Modern BS)

Les compilations! Je m'en suis toujours méfié parce que cela n'apportait vraiment rien de neuf…ou si peu. Mais s'il y en en eu une qui m'a particulièrement séduite, ce fut bien une du label Spheric en 2008; Dreams of MySpace Vol. 1: Thanx for the add. On y retrouvait une MÉ rafraichie avec une foule d'artistes méconnus ou alors que le temps avait effacé de nos souvenirs. Eh bien, Spheric Music récidive avec une autre étonnante compilation qui souligne les 25 ans de ce label qui fait office de village Gaulois dans cette jungle industrielle qu'est devenue la MÉ de style Berlin School au fil des ans. Comme l'indique son titre, SILVER 25th ANNIVERSARY- Selection of Electronic Rarities est une collection de trésors musicaux d'artistes qui sont apparus sur le label Allemand depuis ses 25 ans. On y trouve aussi des artistes qui émergeront ou qui réémergeront sur Spheric Music prochainement.

L'aventure débute avec une douce ballade morphique composée par celui qui nous a donné la musique de L'aventure des Plantes au milieu des années 80. Late Evening sortirait d’ailleurs de ces sessions. Le style de Joel Fajerman est très French School avec une approche aussi mélancolique que romantique qui allie le style des années 70 de Vangelis à une musique légèrement cosmique avec une touche de la Berlin School de l’époque. Paraîtrait qu’un album de Joel Fajerman est prévu pour cette année. J'ai vraiment hâte d'entendre ça! Ceux qui apprécient l'approche EDM très contemporaine de Robert Schroeder seront ravi par AtmoSPHERIC qui est un très bon titre de la figure dominante du label de Lambert Ringlage. Ça faisait un bail que l'on n’avait pas entendu de la nouvelle musique de Klangwelt. Eh bien c'est maintenant chose faite avec le très dance et accrochant Starlight. Le tempo est genre Groove avec une approche Teutonique et un vocodeur qui rappellera des souvenirs de Kraftwerk chez plusieurs d'entre vous. Mais quel solo de synthé mes amis! Du bonbon et j'en veux d’autres. Axess (Axel Stupplich) nous démontre pourquoi la musique de Pyramid Peak est toujours aussi suave que mélodieuse avec Edison's Legacy qui est une belle ballade lente avec de bons effets d'un synthé et de ses jets vaporeux qui enveloppent un jeu de séquences percussives traçant les pans d'un séduisant rythme harmonique. Des percussions s'invitent à cette danse morphique afin de réveiller ces séduisantes ambiances qui sont vitaminées par une approche de danse tribale d'une autre planète. Très bon! Et je me dis; à quand le prochain album d'Axess ou du Peak? Vanderson reste encore dans sa phase Électronica avec le rythme pulsatoire lourd, lent et résonnant d'Ambient Garden. Une délicate ligne de séquence fait voltiger ses frêles ions en arrière-plan, stimulant une lointaine approche Berliner. C'est du bon Lounge mélangé à un peu de Groove, sans plus.

In hellem Blau nous propose un Rudolf Heimann toujours aussi mélodieux avec une belle ballade qui sonne comme du bon Mike Oldfield. Le rythme est sautillant, comme une chevauchée astrale, avec de bons violons, des voix de fées et des accords qui tintent comme une guitare. On ne connaît peut-être pas Mesmerised, mais Palentir oui! C'est le nouveau nom de plume de Christian Schimmöller qui nous présente une musique aussi cinématographique que celle de Palentir. Room Caught in a State of Longing est le titre plus ambient de cette collection. Et son évolution nouée autour de l'intensité fait très filmique. Nous ne sommes pas loin d'Halloween, tant pour l'ambiance que la mélodie et les effets. Bertrand Loreau ne démord pas! Il fait dans le pur Berlin School rétro avec un bon mouvement séquencé qui progresse sous les caresses des chants d'un synthé en mode séduction. C'est très bon et j'ai hâte d'entendre le reste. The Breeze n'est pas une nouveauté de Klaus Schulze. C'est un titre qui apparaît sur Adds & Edits de la boîte Contemporary Works 1. Composée avec l'aide de Thomas Kagermann, la musique met en scène une rythmique vive qui zigzague sous les charmes d'une flûte. Ça fait assez World Music avec l'unique touche de Schulze aux séquenceur et percussions. Silver de Lambert clôture cette autre très belle compilation avec un bon rock électronique des années 90. Le rythme est vif et très entraînant et la mélodie me rappelle les structures des synthés de Mark Shreeve dans l'époque Legion.

Voilà le topo de , SILVER 25th ANNIVERSARY- Selection of Electronic Rarities! Une compilation essentielle pour les mordus de MÉ de style Berliner, et pour les débutants car la musique y est plus que très accessible. Comme celle de Dreams of MySpace Vol. 1: Thanx for the add, une autre très belle compilation de Spheric Music que je vous recommande fortement d'ailleurs.

Sylvain Lupari (08 Janvier 2017) ****¼*

SynthSequences.com

Disponible au Spheric Music et CD Baby

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2019 by  Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari