top of page
  • Writer's pictureSylvain Lupari

Ascendant Meridian EX (2018) (FR)

Plus de musique ambiante qui coule plutôt bien dans ce nouveau paysage sonore

1 Landfall 8:02

2 Reactive Light 8:37

3 Liquid Memory 8:21

4 Frozen Clouds 11:50

5 Sub-Orbital Forest 6:50

6 Arcology 9:01

7 Solar Invocation 13:33

8 Meridian 6:26

9 Unearth 8:15

10 Fallen Land 8:00

11 Sylvan Rotation 14:19

12 Solarium 13:22

13 Vespyr Rising 21:49

14 The Age of Earth and Stone 6:00

(CD/DDL 144:31)

(Ambient beats)

MERIDIAN EX, c'est près de 60 minutes de musique supplémentaire versus l'album Meridian. Hormis l'ordre des titres qui est légèrement bousculée, Unearth passe du rang 2 à 9 et The Age of Earth and Stone termine l'album au rang 14 versus le 10 de la version originale, cette nouvelle édition de l'album qui est devenu phare dans la carrière d'Ascendant propose 4 longs titres d'ambiances qui coulent plutôt bien dans le paysage de MERIDIAN EX. La musique approfondie encore mieux la vision de l'aventure Meridian qui débute 10,000 ans plus loin avec une nouvelle Terre où l’abondance et l’équilibre coexistent dans un univers de transformation alchimique et où d'énormes ceintures de forêts sous-orbitales nettoient l'ozone et fournissent de l'oxygène dans un monde où la gravité se plie, mais pas le temps.

Inséré au rang 9, Unearth concentre l'équilibre rythmique de cette version très allongée de Meridian. Fallen Land est le premier nouveau titre à s'intégrer à cette symphonie ambiocosmique du duo Américain. Et la musique et ses ambiances se collent plutôt bien aux 87 minutes de Meridian. Le mouvement est lent et exploite ces nappes chloroformiques qui valsent avec les astres dans un décor lunaire, mais étonnement moins que dans celui de la première version. La vision est certes plus symphonique avec des arpèges qui y dansent délicatement, forgeant un rythme séraphique et ambiant où circule toujours cette masse d'ondes et de chants célestes qui est à l'origine de Fallen Land. Un beau titre qui mérite sa place! Totalement dépourvus d’éléments percussifs, Sylvan Rotation et Solarium coulent avec différentes figures tonales dans les rayonnements de leurs brises sombres, creuses et mêmes bourdonnantes comme dans un univers en fusion. Solarium est un peu plus éthéré, parfois même intense avec une vision dramatique. Le très long Vespyr Rising prend le temps de bien développer sa structure avec une belle introduction cousue dans la soie. Le genre de soie très agréable pour les oreilles en mode méditation. La musique est douce et suit une courbe éthérée avec de lentes et sinueuses ondulations qui sont tracées par de gracieux vols d'ailes synthétisées, idéales pour dériver tranquillement vers le sommeil.

À moins d'être un fan fini du duo Ascendant ou un aficionado de musique ambiante avec un soupçon d'éther dans les lents déploiements d'ondes cosmiques ou encore un collectionneur de CD, puisqueMERIDIAN X est disponible à la fois en CD manufacturé et en téléchargement, cette mouture allongée de près d'une heure de Meridian, n'apporte pas vraiment grand-chose à sa première édition. La musique est très planante et créée un creux de vague très ambient vers une finale réanimée par le doux rythme de The Age of Earth and Stone. La décision vous appartient, mais ce MERIDIAN X version digipack à 6 panneaux est assez tentante. On s'informe au…

Sylvain Lupari (08/04/18) ***¼**

Disponible au Synphaera Bandcamp

148 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page