• Sylvain Lupari

CREATE: In the Blink of an Eye (2009) (FR)

Des rythmes aléatoires qui surprennent à la fois par leurs permutations et leurs lentes évolutions

1 No Inhibitions 22:41

2 In the Blink of an Eye 13:41

3 A Glimmer of Hope 12:53

4 Rise to the Occasion 8:33

5 Collide 11:22

Groove Unlimited – GR-159

(CD/DDL 69:19) (V.F.)

(Berlin School)

Après le bouillonnant et spectral Lost On An Island Of Adventure, Create continue son exploration des rythmes, parfois sobres ou complexes, qui respirent dans des nébulosités astrales. Masterisé par Ron Boots, IN THE BLINK OF AN EYE est divisé en 2 portions; l'une en direct et l'autre en studio. Une approche intéressante nous permettant de saisir les évolutions structurelles des compositions de Stephen Humphries.

Commençons par les titres en direct. L'ouverture de No Inhibitions se présente avec des ondes torsadées qui ondulent sur des réverbérations circulaires. Un synthé lyrique, aux souffles flûtés, circule dans cette masse sonore statique, ajoutant une mélodie contrastante dans une marée d'effets sonores qui crachent des poussières industrialisées. Vers la 4ième minute une lourde séquence émerge pour allumer un rythme aux sinuosités constantes qui faufile avec lourdeur sur des nappes veloutées, couvant le mouvement de sérénades apocalyptiques. Dès lors, un superbe défilé d'harmonies synthétisées survolent cette structure rythmique sautillante pour recroiser le mouvement initial en mi-parcours. Une pause atmosphérique avant de reprendre un rythme plus mordant sur des synthés plus acuités. Collide présente une structure du séquenceur ayant une démarche plus furtive et plutôt lourde et dont la cadence va en augmentant sous les multiples couches de synthé où des vocalises androgynes flirtent avec de brèves apparitions harmonieuses.

L'intro de la pièce titre sort tout droit des girons de No Inhibitions. Le rythme s'installe plus rapidement sur un séquenceur aux touches circulaires qui ondulent parmi de brefs éclats d'un clavier tranchant. Le rythme est lourd et nappé d'un synthé aux ondes flottantes et aux nappes valsantes. Ils enveloppent une structure plus agressive qui est aussi nourrie de solides solos qui se perdent dans les multi couches d'un synthé aux couleurs aussi agressives que les permutations du séquenceur. Un bon titre aux directions rythmiques inattendues qui est marqué par cette sonorité unique à Create. Plus tranquille et porté à la rêvasserie, A Glimmer of Hope flotte sur des accords carillonnés qui se lovent dans un synthé flottant. De fines percussions allument un rythme qui roule jusqu'à bout de souffle et qui se maintien dans une forme statique. Une rythme nourri par ce synthé aux solos corrosifs et aux boucles infernales qui stagnent dans une mer très électronique. Rise to the Occasion débute avec une chorale d'un mellotron errant dans le cosmos. Les percussions qui roulent stimulent un rythme léger qui forme une étrange danse cha-cha-cha.

IN THE BLINK OF AN EYE marche sur une route déjà définie par la signature électronique de Create. Un album aux rythmes aléatoires qui surprennent tant par leurs permutations que leurs lentes évolutions, notamment sur Rise to the Occasion. Un autre bel album qui plaira assurément aux amateurs de Create, de Air Sculpture et de Klaus Schulze, ce qui est tout à fait nouveau chez Stephen Humphries.

Sylvain Lupari (08/07/09) *****

SynthSequences.com

Disponible chez Groove nl

116 views0 comments

Recent Posts

See All