Search
  • Sylvain Lupari

DAVID WRIGHT: Dissimilar Views 2 (2019) (FR)

La musique de David Wright transcende les frontières de la England School avec une touche personnelle et un zest de New Age qui rend sa musique si unique

CD 1

1 Legend of the Tundra 8:24

2 Albania, Pt. 1 8:30

3 Beijing 5:44

4 Rysheara 3:26

5 Cosmicon 5:52

6 Club 80 5:16

7 Returning Tides 4:16

8 Albania, Pt. 2 4:42

9 Dissimilar Views 17:12

CD 2

1 Arrival 3:06

2 Smiling Shadows Lie 3:53

3 Korce 4:59

4 Room of Dolphins 3:18

5 Borders of Colour 1:47

6 Benny's Theme 2:45

7 Transformation 2:26

8 Mountain Miles 7:45

9 Memories 1:11

10 Embarou Bay 5:16

11 Love Remembered 5:34

12 Rysheara (Alternate Version 2019) 3:26

13 Connundrum 7:42

14 Returning Tides (Alternate Version 2019) 9:16

AD Music ‎– SP4CD

(2CD/DDL 125:46)

(England School, E-Rock, Symphonic EM & New Age)

Dans ma chronique sur Dissimilar Views, je vous mentionnais que des circonstances hors de contrôle du management de David Wright avaient forcées son entourage et toute l'équipe derrière le projet Albania - The Korçë Project à abandonner ce projet humanitaire visant à aider les enfants abandonnés d'Albanie. En lisant les notes de Steve Roberts sur le site AD Music, on apprend qu'une première version de DISSIMILAR VIEWS 2 fut assemblée par David Wright et mise en vente sur la plateforme de téléchargement du label Anglais en 2002. Une version CD-R était aussi offerte. Là encore subsiste un côté nébuleux à l'histoire lorsque Mr Robert mentionne que cette édition de DV2 proposait la musique de DV, avec de la musique additionnelle qui avait été composée en 1995 et qui n'avait pu être offerte pour toutes sortes de raison. Un peu plus et on croirait lire une étape dans la nébuleuse carrière de Tangerine Dream (sic!). Mais je ne mettrais jamais en doute l'intégrité de David Wright qui semble avoir finalement acquit les pleins droits de cette saga qu'il a complètement remixé dans une vision sonore contemporaine, qui a passé le test iTunes, la totalité de cet album qui fut un point tournant dans sa carrière. C'était son best-seller à lui! Dire comment ce projet est parsemé d'embûches? Imaginez-vous que le festival E-Scape 2020, dont les fonds allaient à ce projet, a dû être cancellé en raison du nouveau Corona virus!

Maintenant, revenons à DISSIMILAR VIEWS 2 et aux changements versus Dissimilar Views! Le son est actualisé au même niveau des exigences de Apple Digital Masters et l'album présente 62 minutes de musique additionnelle composée dans la foulée de ce projet humanitaire. Et les titres de l'album sont présentés dans un ordre différent qui colle plus à la réalisation de l'époque. Et nous sentons cet impact dès que le splendide Albania, Pt. 1 suit le rock très électronique de Legend of the Tundra. Le premier nouveau titre que l'on rencontre est Club 80. C'est un rock électronique qui prend une tangente Jazz et qui est très créatif au niveau des percussions et des éléments percussifs. Entraînant et vivant! Par la suite, Mountain Miles est un bon titre de rock électronique-symphonique. David Wright présente une structure de basses séquences pulsatrices qui bat un rythme soutenu auquel se greffent des orchestrations et autres éléments décoratifs qui alimentent l'intensité de la musique. Le court et symphonique Memories coule très bien à la finale de Mountain Miles. Embarou Bay est une de ces ballades qui nous chavire les émotions comme seul le musicien Anglais en est capable. Les flûtes de Pan ajoutent une texture New Age à ce rock lent que l'on peut danser comme un slow. Ça beau être du New Age, mais ça reste d'une beauté envahissante. Et ça précède avec justesse le très beau Love Remembered, qui est un peu plus long ici et qui reste tendrement séduisant. La version alternative de Rysheara est nettement plus belle avec son débit plus lent et la guitare qui est moins agressante. Connundrum démontre un visage moins familier de David Wright à ses nouveaux fans. C'est une structure progressive nouée dans de denses orchestrations où tournoie une ligne de piano électrique. C'est un titre statique et minimaliste qui survit dans son intense tissu orchestral où tout semble être pogné dans un pattern lento et répétitif. Returning Tides est un des bons titres du catalogue de David. Sa version alternative propose une structure qui est quasi-similaire et qui est aussi prolongée de 5 minutes. C'est une ouverture au piano qui attend nos oreilles dans une approche lyrique. Un saxophone propose ses lamentations solitaires dans un beau moment de tendresse. Ce sont deux belles minutes musicales avant que le rythme nerveux resurgisse. La finale retrouve les douceurs de son intro pour 3 minutes et des poussières.

Voilà, nous savons tout-tout de cette aventure de Dissimilar Views…ou presque 😊 Et est-ce que les 62 minutes de musique supplémentaire valent le prix versus le CD simple de Dissimilar Views? Il faut voir plus loin que ça! L’ordre de la présentation des titres donne une valeur ajoutée à DISSIMILAR VIEWS 2. De plus, les nouveaux titres sont assez intéressants ainsi que les versions alternatives des 2 titres. Je vous laisse sur cette question; est-ce que David Wright nous a déjà proposé quelque chose d’inutile?

Sylvain Lupari (21/04/20) *****

SynthSequences.com

Disponible chez AD Music

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle