• Sylvain Lupari

ERIK WOLLO: Threshold Point (2018) (FR)

"Erik Wollo a le don de se dépasser d’un album à l’autre et Threshold Point ne fait pas exception exception"

1 Behind the Clouds 4:18 2 Traverse 8:45 3 Arches 6:08 4 Mosaic of Time I; Route Diverge 7:14 5 Mosaic of Time II; Threshold Point 8:42 6 Ravel Peak 4:09 7 Mosaic of Time III; Hidden Path 8:09 8 Eon 6:27 9 Mosaic of Time IV; Bridge Crossing 6:42 Projekt ‎– PROJEKT351

(CD-DDL 60:39) (Mix of Berlin School & World Beats)

Un album d'Erik Wollo est comme une histoire peinte en différents tableaux où les émotions du Norvégien se transposent sur des textures cinématographiques et/ou panoramiques. Celui qui nous a habitué à une musique d'ambiances, et ses délicats rythmes flottants, propose ici un album en deux teintes avec des textures de rythmes qui étonnent de sa part. THRESHOLD POINT est un titre qui signifie un nouveau départ. Un genre de réflexion (certains passages ici ont été composé alors qu'il était au chevet de sa sœur mourante à New-York) sur la métamorphose d'une âme vers une autre forme de vie. C'est un peu comme changer d'adresse cosmique, comme Edgar Froese aimait le penser. Quoiqu'il en soit, la barde électronique Norvégien propose sur ce dernier album une délicieuse et séduisante balance entre ses ambiances, toujours au paroxysme de l'éthéré, et des beats du monde ainsi que certains rythmes bien montés sur des ritournelles séquencées à la Berlin School.

C'est dans un état de réflexion bien sentie que Behind the Clouds se taille une place bien au fond du moteur de nos émotions. Des brises teintées de noir, quasiment pieuses, flottent avec flottent comme des bancs de nuages soufflés dans un ciel ombrageux. C'est de la très belle musique ambiante avec une ligne bien distincte qui chante avec tristesse dans cette masse de brises caverneuses.