• Sylvain Lupari

STEFAN ERBE: Reflect (2018) (FR)

“Évoluant toujours dans les paramètres de Dance Music, Stefan Erbe livre ici un album dont la chaleur égale la transition entre les différentes facettes de la MÉ”

1 A Big Wave 3:33 2 Restart the World 8:04 3 The Child of Aleppo 5:23 4 Luxury 5:05 5 Understand 3:09 6 Fingerprints 7:18 7 Here Comes the News 5:47 8 Think Loud 3:10 9 Planet Plastic 7:06 10 You Are Not Alone 6:01 11 Voices in Your Head 7:13 994330 Records DK (CD 61:54) (EDM Berlin School)

La musique de A Big Wave fait honneur à son titre avec une onde de sons qui se répercute en plusieurs autres lignes et signaux sonores. Une ligne de séquences en émerge. Son pas incertain nous rappelle un peu que Stefan Erbe n'est jamais trop loin du style Berlin School. Les percussions qui s'ajoutent, de même que de bons effets percussifs de métal froissé, redressent le rythme en un bon mid-tempo où déferlent des lignes d'arpèges avec une fuite de séquences stroboscopiques. Des effets cosmiques industriels, qui font très Jarre, et une approche mélodieuse, qui fait très Vangelis, ornent une finale qui glisse tout doucement vers le rythme incendiaire de Restart the World. Des arpèges mélodieux vont et viennent dans un genre staccato électronique, imposant une belle fluidité harmonique sur ce furieux rythme entraînant qui est constitué de percussions stoïques et de séquences faites de caoutchouc. On entend l'effet de succion qui tente d'aspirer le rythme et bien d'autres effets sonores qui surdimensionnent l'impact des 62 minutes de REFLECT. Présenté dans une enveloppe musicale enrichie d'effets sonores toujours aussi dans le ton et même plus, comme ces effets de voix à la Zoolook, REFLECT est un voyage dans l'imaginaire de Stefan Erbe qui réussit, avec un doigté qui n'a d'égal que sa vaste expérience dans le domaine de la musique de danse électronique, à faire une superbe transition entre les différentes approches rythmiques issues des modèles Berlin et Düsseldorf School. Les rythmes se succèdent avec différentes visions qui font que l'on écoute cet album entre nos oreilles défoncées par des rythmes sans appel et tantôt cajolées par des mélodies et autres rythmes plus lunaires, donnant ainsi une profondeur plus humaine et énormément plus séduisante à cet autre opus de EDM du célèbre DJ Allemand. Chaque titre débute par une éclosion d'effets sonores et d'éléments de rythme qui formeront sa structure. C'est de cette façon qu'écl