• Sylvain Lupari

STEVE ROACH: Sight of Ages (2010) (FR)

Updated: Mar 5

Vous ne serez pas surpris si je dis que c'est un autre incontournable et un chef-d'œuvre à venir pour les fans de musique ambiante

1 Quelling Place 8:14

2 The View from Here 10:31

3 Sentient Breath 15:47

4 Morning of Ages 13:02

5 Return of the Majestic 16:03

6 Longing to Be... 10:10

PROJEKT246

(CD/DDL 73:50)

(Ambient Music)

C'est connu, un artiste crée au gré de ses humeurs et de ses fantaisies. Et nous, les écouteurs, sommes les témoins auditifs de ces moments parfois intimistes et parfois collectifs, où l'artiste vie un ou des moments marquant de sa vie. Parfois, un artiste va créer un chef d'œuvre suite à un drame personnel. Faisant de nous les écouteurs, les témoins indiscrets d'un drame inconnu. Est-ce correct? Est-ce correct de s'abreuver les oreilles d'une infinie tendresse ou d'une passion d'un drame personnel et anonyme? Je crois que oui! L'artiste tisse ses créations à travers ses expériences de vie et nous les offre avec toute sa passion et sa dévotion pour son œuvre. Donc l'écouter est l'équivalent d'en être son confident. Son ami obscur et lointain qui mange ses émotions. SIGH OF AGES est le festin introspectif de Steve Roach. Réalisé après 10 mois de pensées méditatives matinales et nocturnes, SIGH OF AGES est une réflexion personnelle sur la solitude et un soupir du temps, des âges et de l'usure d'une vie.

Immobile derrière